Citigroup a supprimé 200 à 300 postes-presse

lundi 14 avril 2014 07h41
 

14 avril (Reuters) - Citigroup a supprimé dernièrement 200 à 300 postes, soit environ 2% des effectifs de son pôle de marchés financiers, rapporte lundi le Wall Street Journal en citant une source proche du dossier.

La banque américaine "effectue des réductions d'effectifs à la lumière des conditions de marché actuelles", a déclaré une porte-parole citée par le quotidien. (r.reuters.com/vyb58v)

Steve Prince, le frère cadet de l'ancien directeur général Charles Prince, compte parmi ceux qui ont été remerciés, ajoute l'article.

L'actuel directeur général, Mike Corbat, fera lundi une présentation aux investisseurs après la publication des résultats du premier trimestre.

La Réserve fédérale, en tant que régulateur du secteur bancaire américain, a infligé un camouflet à la banque le 26 mars en rejetant ses plans de redistribution de cash aux actionnaires.

Mike Corbat avait été nommé directeur général en octobre 2012 avec précisément l'objectif d'améliorer les relations avec les autorités de tutelle, la banque ayant déjà été épinglée lors de tests de résistance cette année-là.

Les analystes prévoient en moyenne un recul de 6% du bénéfice net de Citigroup au premier trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2013, sous le coup d'une baisse des revenus tirés des marchés obligataires et de frais légaux et de restructuration toujours élevés. (Arnab Sen à Bangalore, avec David Henry, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)