Thales en forte baisse en Bourse, JP Morgan abaisse son conseil

vendredi 11 avril 2014 12h08
 

PARIS, 11 avril (Reuters) - L'action Thales accuse vendredi la plus forte baisse de l'indice SBF 120 vendredi matin à la Bourse de Paris, des professionnels de marché, dont JP Morgan, jugeant les objectifs de croissance des ventes et de réduction des coûts sur la période en 2017 et 2018 en deçà de leurs attentes.

Vers midi, le titre du groupe d'électronique de défense, perd 4,7% à 45,61 euros tandis que le SBF 120 perd 1,1% au lendemain d'une journée investisseurs organisée par Thales à Toulouse et au cours de laquelle son PDG, Jean-Bernard Lévy, a détaillé ses objectifs pour 2017-2018 (voir ).

Après cette journée, "nous abaissons notre opinion à neutre contre surpondérer", disent les analystes de JP Morgan dans une note.

"Les prévisions de Thales sur les ventes et la réduction des coûts sur la période 2017-2018 sont inférieures à nos attentes. Nous révisons en baisse nos estimations de BPA (bénéfice par action) 2014 à 2017 respectivement de 2%, 8%, 10% et 11%, soit notre deuxième révision à la baisse en deux mois", ajoutent-ils.

Ils estiment qu'avec une progression de 47% au cours des 12 derniers mois, le titre Thales offre un "potentiel de hausse limité dans un avenir proche". Ils ont également abaissé leur objectif de cours sur la valeur, de 56 à 52 euros.

Un analyste d'une maison de courtage parisienne estime néanmoins que la réaction du marché est exagérée et souligne que l'objectif de Thales d'une marge opérationnelle portée à 9,5%-10% en 2017-2018 était "bétonné", le groupe ayant indiqué qu'il pourrait atteindre cet objectif en l'absence de croissance organique. (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)