LEAD 1-Nike avertit sur l'effet de change et ses ventes en Chine

vendredi 21 mars 2014 00h21
 

20 mars (Reuters) - Nike a refroidi les ardeurs de Wall Street jeudi en avertissant sur l'impact des taux de change sur ses bénéfices et en prédisant une stagnation ou même une baisse de ses ventes en Chine ce trimestre-ci, alors qu'il semblait redresser la barre sur ce marché difficile pour lui lors des trimestres précédents.

Le titre du géant américain des articles de sport perdait 3% dans les transactions hors séance à Wall Street après avoir initialement grimpé en réaction à ses résultats publiés après la clôture.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier Donald Blair a expliqué aux analystes que la dépréciation des devises émergentes face au dollar US "affecterait significativement le chiffre d'affaires, les marges et la croissance du bénéfice lors du prochain exercice."

En conséquence, la croissance du résultat par action sur l'exercice débutant début juin devrait manquer l'objectif qui était d'environ 15% ("mid-teens"), a-t-il ajouté.

Hors effet de change, les commandes de chaussures et de vêtements pour livraison entre mars et juillet 2014 ont pourtant augmenté globalement de 14%, avec un bond de 30% en Europe de l'Ouest où Nike est en concurrence frontale avec l'allemand Adidas.

Le chiffre d'affaires total a progressé de 12,7% à 6,97 milliards de dollars (5,06 milliards d'euros) sur le troisième trimestre fiscal clos fin février, au-dessus de la prévision moyenne des analystes qui était de 6,69 milliards selon le consensus réalisé par Thomson Reuters I/B/E/S.

En Chine, où Nike a pâti ces dernières années de problèmes de stocks et d'une guerre des prix, les ventes ont augmenté de 7% mais les commandes pour la période mars-juillet ont diminué de 3%.

Sur le troisième trimestre, le bénéfice net du groupe a augmenté de 3% à 685 millions de dollars, soit 76 cents par action après dilution à comparer à un consensus de 72 cents. (Phil Wahba à New York, Véronique Tison pour le service français)