12 mars 2014 / 07:43 / il y a 4 ans

LEAD 2-Adecco affiche sa confiance dans la reprise en Europe

* Résultats supérieurs aux attentes au T4

* Le groupe vise une hausse de près de 10% du CA en 2014

* L‘action Adecco a gagné 4,52%

* La famille Jacobs, premier actionnaire, va céder 16% du capital (actualisé avec prévisions, cours de Bourse, désengagement de Jacobs)

ZURICH, 12 mars (Reuters) - La reprise économique en Europe a permis à Adecco, premier groupe d‘intérim mondial, de dégager au quatrième trimestre un bénéfice net qui a dépassé les attentes et d‘enregistrer la première croissance de son chiffre d‘affaires depuis le premier trimestre 2012.

L‘intérim passe pour un bon étalon de la conjoncture économique car les entreprises recourent beaucoup à l‘intérim au début d‘une reprise, la plupart hésitant encore, à ce stade du cycle économique, à embaucher à durée indéterminée.

L‘activité industrielle s‘est accélérée dans la zone euro cette année, avec une croissance sans précédent depuis deux ans et demi en janvier, mais un léger tassement en février atteste de la fragilité de la reprise.

Une croissance à deux chiffres dans le secteur manufacturier, notamment en Allemagne et en Espagne mais aussi en Italie et en France, rend le groupe optimiste sur sa capacité à accélérer progressivement sa croissance globale cette année.

“Nous restons positifs pour le reste de l‘année et, nous l‘espérons, pour l‘année prochaine, parce qu‘il n‘y a pas de raison pour que cette reprise s‘arrête soudainement”, a dit Patrick De Measeneire, le directeur général du groupe.

Adecco vise ainsi pour 2014 une croissance de son chiffre d‘affaires d‘un peu moins de 10%.

Hors effets de change, le chiffre d‘affaires a augmenté de 4% à 4,98 milliards d‘euros. Ajusté des effets de change et des jours ouvrés, il a progressé de 5% en janvier et février.

La société suisse, qui réalise 60% environ de son activité en Europe, a fait état d‘une croissance à deux chiffres de ses revenus en Allemagne et au Bénélux, tandis qu‘ils se sont stabilisés en France après avoir diminué plusieurs trimestres durant.

Le bénéfice net trimestriel ressort à 174 millions d‘euros contre 35 millions un an auparavant, dépassant le consensus Reuters qui le donnait à 126 millions d‘euros.

Adecco compte parvenir d‘ici 2015 à son objectif d‘une marge d‘Ebita (bénéfice avant intérêts, impôt et amortissements) de plus de 5,5%.

Il propose un dividende de deux francs suisses par action sur les comptes de 2013, en hausse de 11%.

L‘action Adecco a gagné 4,52% sur la journée de mercredi, la plus forte hausse de l‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 .

La famille Jacobs, premier actionnaire du groupe, a annoncé après la clôture des marchés son intention de céder 16% du capital sur le marché, pour ramener sa participation autour de 2,5%. Elle justifie sa décision par sa volonté de diversifier son portefeuille d‘investissement. (Caroline Copley, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below