Interparfums signe une rentabilité record en 2013

mercredi 12 mars 2014 07h57
 

PARIS, 12 mars (Reuters) - Interparfums a vu sa rentabilité atteindre un niveau record en 2013 et s'apprête à passer à une nouvelle étape de son développement avec le lancement des parfums Karl Lagerfeld.

Le concepteur de parfums sous licence pour les marques Montblanc, Jimmy Choo, Boucheron ou Van Cleef & Arpels, a annoncé mercredi avoir dégagé un résultat opérationnel de 52,2 millions d'euros, en recul de 9%, pour une marge de 14,9%, contre 12,9% un an auparavant, sur des ventes en progression de 19,3% à périmètre comparable, à 251,5 millions.

Amputé de plus de la moitié de son chiffre d'affaires avec la rupture du contrat Burberry, Interparfums estime pouvoir retrouver d'ici trois ou quatre ans des ventes de 350 à 400 millions d'euros, après un record de 445 millions atteint avec la marque au tartan.

Pour 2014, compte-tenu des investissements publicitaires consentis pour la commercialisation des nouveaux parfums Karl Lagerfeld, dont la licence a été rachetée par Interparfums à l'américain Coty fin 2012, ainsi que pour un nouveau jus chez Balmain, la marge opérationnelle ne devrait pas dépasser 11%, prévient le groupe.

Le résultat net part du groupe 2013 recule de 4% à 34,8 millions d'euros et le dividende est stable à 0,49 euro par action compte-tenu de l'attribution d'actions gratuites effectuée en juin 2013.

La société procèdera en juin 2014 à une nouvelle attribution d'actions gratuites, à raison d'une action nouvelle pour cinq détenues.

Le communiqué:

link.reuters.com/jaq57v (Pascale Denis, édité par Benjamin Mallet)