RWE pourrait afficher une perte historique au titre de 2013-sces

vendredi 28 février 2014 13h45
 

par Christoph Steitz et Maria Sheahan

FRANCFORT/DUSSELDORF, 28 février (Reuters) - RWE pourrait faire état d'une perte nette d'un montant sans précédent au titre de 2013, a-t-on appris vendredi auprès de deux sources proches de la situation qui l'imputent à des milliards d'euros de dépréciations d'actifs sur ses centrales électriques européennes.

RWE, le premier électricien allemand, doit publier ses résultats annuels le 4 mars et sa perte nette de 2013 pourrait s'élever à près de trois milliards d'euros.

Le groupe a annoncé le mois dernier avoir inscrit sur ses comptes de 2013 une charge de dépréciation de 3,3 milliards d'euros, en raison d'une baisse des bénéfices de ses centrales thermiques.

RWE n'a pas accepté de commenter l'information.

Des analystes disent s'intéresser avant tout au bénéfice courant et au dividende qui devraient ne pas ressentir les effets de ces dépréciations.

A 12h00 GMT, le titre prenait 0,38%, surperformant le Dax qui cédait 0,12%. (Christoph Steitz et Maria Sheahan, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)