28 février 2014 / 10:14 / il y a 3 ans

LEAD 1-Steria publie des résultats décevants, le titre baisse

* Baisse de 1,8% du CA en données organiques

* Résultat net divisé par quatre

* Dividende réduit de moitié

* L'action perd plus de 4% (Actualisé avec commentaires et réaction en Bourse)

PARIS, 28 février (Reuters) - Steria a publié vendredi des résultats annuels jugés décevants, l'activité du groupe ayant été pénalisée l'an dernier par le projet Ecotaxe et son bénéfice par des charges de restructuration, ce qui pèse lourdement en Bourse sur l'action du groupe de services informatiques.

A 10h49, le titre recule de 4,12% à 15,35 euros dans des volumes étoffés, 2,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext. La valeur accuse ainsi la plus forte baisse de l'indice SBF 120, en repli de 0,21%.

"Un ensemble de chiffres 2013 décevants", résume dans une note Société générale en comparant ceux publiés par le groupe et les attentes du consensus.

La SSII a ainsi enregistré une baisse de 1,8% en données organiques de ses ventes en 2013, tombées à 1,75 milliard d'euros, pénalisées par le projet Ecotaxe, dont le gouvernement a décidé de suspendre l'application, du fait de l'effet de base 2012 induit par des ventes à caractère non récurrent et par la non-reconnaissance d'une partie du revenu 2013 dans un contexte incertain du projet.

Corrigée de ces deux effets, la variation organique des ventes de 2013 aurait été de -0,6%.

Steria est actionnaire du groupe Ecomouv', qui a remporté l'appel d'offres pour la mise en oeuvre et la gestion du projet de l'Écotaxe poids lourds sur le territoire français.

Le taux de marge opérationnelle du groupe pour l'exercice 2013 est en revanche resté stable, à 6,3% contre 6,4% en 2012, à la faveur d'un plan d'économies nommé 3P mis en oeuvre dans différents pays à partir du second semestre 2012.

Plombé par 35,2 millions d'euros de charges de restructuration et une provision à caractère non courant dans le cadre du contrat Ecotaxe pour un montant de 8,0 millions d'euros, le résultat net ressort à 8,9 millions, contre 35,6 millions un an plus tôt.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait un chiffre d'affaires de 1,76 milliard et un résultat net de 48,15 millions.

"Une nouvelle fois, les résultats du groupe sont lourdement pénalisés par des charges exceptionnelles : elles ressortent à 50,3 millions d'euros, soit un niveau supérieur à nos attentes (40 millions d'euros) principalement en raison d'une provision enregistrée sur le contrat Ecotaxe", souligne dans une note Aurel BGC.

Le groupe proposera de verser un dividende réduit de moitié au titre de l'exercice 2013, à 0,10 euro par action, contre 0,28 euro espéré par le consensus.

Le groupe vise pour 2014 une croissance organique de son chiffre d'affaires comprise entre 6% et 8% et une augmentation de sa marge opérationnelle en valeur absolue d'au moins 10%. Des perspectives toutefois jugées en ligne avec les attentes des analystes.

* Le communiqué :

r.reuters.com/buf37v (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below