LEAD 1-Ipsen bénéficiaire en 2013, marge 2014 au mieux stable

vendredi 28 février 2014 10h52
 

* Bénéfice net de E153 mlns contre -27,5 mlns en 2012

* Vise +4 à +6% des ventes en médecine de spécialité en 2014

* Le titre perd 1,25%

PARIS, 28 février (Reuters) - Ipsen a renoué avec les bénéfices en 2013 grâce à sa médecine de spécialité, mais vise cette année un taux de marge opérationnelle récurrente ajustée au mieux stable.

Deuxième laboratoire pharmaceutique français, Ipsen a précisé vendredi dans un communiqué que ce taux de marge devrait se situer entre 16,0% et 17,0% de son chiffre d'affaires, contre 17,0% en 2013, le groupe souhaitant limiter l'impact de l'investissement nécessaire pour préparer le lancement de Somatuline dans les tumeurs neuroendocrines aux Etats-Unis.

En janvier, Ipsen avait dit son intention d'assumer seul ce lancement, jugeant cette option comme la plus créatrice de valeur.

Ipsen vise aussi pour l'exercice en cours une croissance annuelle de ses ventes de médecine de spécialité comprise entre 4,0% et 6,0% et une baisse de ses ventes de médecine générale comprise entre -2,0% et 0,0% (hors lancement d'un générique de Smecta en France).

Ces objectifs "sont fixés à taux de change constant et hors événements défavorables majeurs imprévus, par exemple une dégradation de l'environnement économique en Ukraine", précise le groupe.

Ipsen a enregistré au titre de 2013 un bénéfice net de 153,1 millions d'euros (contre une perte de 27,5 millions en 2012), un résultat opérationnel récurrent ajusté de 208,6 millions (+5,2%) et un chiffre d'affaires - déjà publié - de 1.224,8 millions (+2,2%), soit une marge opérationnelle récurrente ajustée de 17,0% contre 16,3% en 2012.   Suite...