Générale de Santé a résisté en 2013 grâce à des baisses de coûts

mercredi 26 février 2014 17h36
 

PARIS, 26 février (Reuters) - Générale de Santé a publié mercredi des résultats 2013 soutenus par des réductions de coûts qui lui ont permis de résister face à des baisses de tarifs et à un environnement économique dégradé.

Le premier gestionnaire français de cliniques et d'hôpitaux privés a vu son chiffre d'affaires diminuer de 3,1% en données publiées (+1,3% à périmètre constant) à 1.869,7 millions d'euros, tandis que son résultat opérationnel courant a reculé de 9,4% à 104,4 millions.

Gonflé par des plus-values enregistrées sur les cessions de l'exercice passé, le bénéfice net part du groupe a atteint 111,3 millions, contre 55,7 millions un an plus tôt.

Générale de Santé a bénéficié de son recentrage autour notamment de la prise en charge médicale en médecine-chirurgie-obstétrique après la cession de sa branche de santé mentale, observe le directeur général Pascal Roché, cité dans le communiqué de résultats.

Le groupe propose un dividende stable à 0,75 euro par action. (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)