Bourse-Maurel & Prom recule, Goldman Sachs doute du potentiel

mercredi 26 février 2014 11h26
 

PARIS, 26 février (Reuters) - L'action Maurel et Prom s'inscrit en vive baisse mercredi matin à la Bourse de Paris, après l'abaissement de la recommandation de Goldman Sachs d'"acheter" à "neutre" sur le titre, le broker jugeant le potentiel du groupe pétrolier français moins attrayant.

A 11h22, le titre lâche 3,2% à 11,63 euros, contre un recul au même instant de 0,3% pour le SBF 120.

"Nous voyons de meilleures opportunités ailleurs dans notre couverture du secteur", indique dans une note Goldman Sachs, qui a également ramené son objectif de cours sur le titre de 15,3 à 13,2 euros.

Le broker a abaissé sa valorisation sur le groupe suite aux renégociations contractuelles avec la République gabonaise, Maurel et Prom ayant obtenu du gouvernement un nouveau permis d'exploration et de partage de production.

Dans ce cadre, la participation de la République gabonaise aux bénéfices de l'exploitation des ressources pétrolières est rééquilibrée et portée de 15% à 20% sur le permis tandis que la redevance minière payée par M&P sera augmentée.

"Etant donné les modifications fiscales, nous estimons que la possibilité d'un relèvement significatif du rendement du dividende est moins élevée", considère le broker.

La note de Goldman Sache survient au lendemain de celle de Société générale, qui a abaissé son conseil sur le titre de "conserver" à "vendre".

SocGen s'est dit prudent sur la valeur en raison du manque de visibilité sur la stratégie du groupe, "le management continuant d'envisager les opportunités suivantes : une vente du groupe, une fusion ou l'acquisition de nouveaux actifs".

Ancienne star de la Bourse au début des années 2000 (+307% en 2004), l'action Maurel et Prom perd 4,5% depuis le début de l'année après un recul de 4% en 2013. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)