LEAD 3-Kering, plombé en 2013, veut croire au rebond de Gucci

vendredi 21 février 2014 16h28
 

* La croissance organique de Gucci tombe à 0,2% au T4

* Le résultat opérationnel courant de Kering recule de 2,3% en 2013

* Saint Laurent signe la meilleure performance des marques de luxe

* Le résultat net 2013 plombé par des charges et dépréciations

* Le titre baisse (Actualisé avec conférence)

par Pascale Denis

PARIS, 21 février (Reuters) - Kering a vu ses résultats annuels plombés par sa filiale Puma et le brutal ralentissement de Gucci, son principal centre de profit, pris en tenaille entre une expansion massive et une baisse de la demande en Chine.

Avec la relance à venir de l'équipementier sportif et des perspectives qu'il juge toujours solides dans le luxe, le PDG François-Henri Pinault s'est dit vendredi "extrêmement confiant" dans les fondamentaux du groupe, tablant sur une progression des ventes et du résultat opérationnel courant en 2014.

Pour 2013, Kering a publié un résultat opérationnel courant en recul de 2,3% à 1,75 milliard d'euros, sur un chiffre d'affaires de 9,748 milliards, inchangé en données publiées et en hausse de 4% à changes constants, en ligne avec les attentes des analystes.   Suite...