20 février 2014 / 14:33 / il y a 3 ans

LEAD 1-BAE sera affecté par la baisse des dépenses militaires US

* BAE - Baisse de 5-10% prévue du BPA en 2014

* Ebitda 2013 de £1,93 md contre £1,87 md en 2012

* L'action perd près de 9% à Londres (Actualisé avec détails, commentaires, cours de Bourse)

par Brenda Goh

LONDRES, 20 février (Reuters) - BAE Systems a fait part jeudi d'une hausse de 3% de son bénéfice en 2013, conformément aux attentes, tout en prévenant que les restrictions budgétaires aux Etats-Unis se traduiraient par un recul de 5% à 10% son bénéfice par action cette année.

Le groupe de défense britannique, qui s'est enfin mis d'accord avec l'Arabie saoudite sur le prix de 72 avions de combat Eurofighter commandés en 2007, voit son titre chuter de 8,75% à 398,30 pences vers 14h GMT. (voir )

"La tourmente des réductions des dépenses militaires (...) est passée mais son ombre continue à planer sur 2014", souligne Sandy Morris, analyste financier chez Jefferies.

Nick Cunningham, analyste d'Agency Partners, juge "très faible" l'objectif 2014, sachant que le marché attendait un bénéfice par action stable.

La branche américaine Intelligence & Security et Land & Armaments a passé une charge pour dépréciation des écarts d'acquisition de 865 millions de livres en 2013 pour prendre en compte la hausse du coût pondéré du capital ainsi que les réductions estimées des dépenses militaires américaines.

Les ventes aux Etats-Unis de Lands & Armaments devraient baisser de 20-25% en 2014.

"Les pressions budgétaires sur certains des plus gros marchés du groupe devraient peser mais BAE Systems s'appuie sur un portefeuille diversifié", a dit son directeur général Ian King.

Pour l'année 2013, BAE a annoncé un bénéfice courant par action en hausse de 9% à 42 pence, alors que le BPA était attendu inchangé à 42,5 pence.

Le directeur financier de BAE Peter Lynas a précisé à la presse que la finalisation du contrat Salam était responsable de l'essentiel de la baisse attendue du résultat par action 2014, le groupe ayant déjà livré 34 des 72 jets achetés, lesquels avaient été comptablisés par anticipation dans les comptes de 2013.

Le chiffre d'affaires 2013 a progressé de 2% à 18,2 milliards de livres en 2012, tandis que le bénéfice avant impôts, intérêts et amortissements (Ebita) a atteint 1,925 milliard de livres (2,336 milliards d'euros) contre 1,862 milliard.

En moyenne, les analystes interrogés par Reuters anticipaient un Ebita de 1,897 milliard de livres sur un chiffre d'affaires de 18,8 milliards.

BAE Systems a enfin annoncé un relèvement de 3% de son dividende annuel à 20,1 pence et un maintien de ses commandes en carnet à 42,7 milliards de livres, leur niveau de 2012. (Nicolas Delame et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below