LEAD 2-Schneider-Priorité à la croissance organique après le M&A

jeudi 20 février 2014 14h28
 

* Le cycle d'acquisitions entamé dix ans plus tôt prend fin-Tricoire

* Priorité aux synergies avec Invensys et aux gains de productivité

* Les changes ont pesé sur la marge en 2013, bénéfice net +4%

* L'action prend 3% (Actualisé avec conférence de presse, cours et commentaire)

par Gilles Guillaume et Natalie Huet

PARIS, 20 février (Reuters) - Schneider Electric a déclaré jeudi donner désormais la priorité à la croissance organique et à l'intégration de ses dernières acquisitions, clôturant ainsi un cycle de croissance externe qui aura vu le groupe tripler de taille en dix ans.

Le numéro un mondial des équipements électriques basse et moyenne tension, qui s'est constitué pour l'essentiel en intégrant d'autres entreprises, a finalisé le mois dernier le rachat du groupe britannique Invensys.

"En intégrant Invensys, nous ouvrons un nouveau chapitre dans notre voyage et notre développement, parce que nous avons constitué le portefeuille que nous voulions", a souligné Jean-Pascal Tricoire, président de Schneider, lors d'une journée investisseurs.

En rachetant Invensys, le groupe a complété son activité dans les solutions intégrées pour la gestion de l'énergie et les automatismes, tandis qu'en reprenant le solde d'Electroshield-TM Samara, également en 2013, il s'est renforcé en Russie.   Suite...