Mediobanca augmente ses provisions avant l'AQR de la BCE

mercredi 19 février 2014 15h52
 

MILAN, 19 février (Reuters) - La banque italienne Mediobanca a annoncé mercredi augmenté de 30% le montant de ses provisions pour anticiper sur la "revue de la qualité des actifs" (asset quality review, AQR) effectuée par la Banque centrale européenne.

Première banque transalpine à publier ses résultats, Mediobanca a dit avoir dégagé un bénéfice net en hausse à 133,5 millions d'euros au deuxième trimestre de son exercice décalé contre 14,8 millions un an auparavant. Par rapport au premier trimestre, le bénéfice net ressort en baisse de 22%.

Les profits ont notamment été soutenus par des plus-values de 72,6 millions réalisées sur des ventes de participations financières et par une fiscalité plus avantageuse.

Le niveau des commissions encaissées a progressé à la faveur d'une amélioration des conditions de marché. Le revenu net d'intérêts a toutefois diminué d'un trimestre sur l'autre, reflétant la morosité de l'économie italienne et le coût élevé du financement.

Au centre d'un réseau complexe de participations croisées pendant des décennies, Mediobanca a décidé de se débarrasser d'un certain nombre de participations, tout en restant actionnaire de l'assureur Generali.

Parmi ses dernières cessions figurent celles de ses parts dans RCS Mediagroup, l'éditeur du Corriere della Sera, et de ses parts dans le distributeur américain Saks.

Mediobanca dit avoir relevé le niveau de la couverture de ses créances douteuses à 46% contre 45% en raison des difficultés que continuent de traverser les foyers et entreprises italiennes. Ce relèvement s'explique également par les exigences posées par la BCE dans le cadre de l'AQR.

La banque affiche un ratio de solvabilité "Core Tier 1" de 11,9% fin décembre contre 11,7% en juin, l'un des plus élevés d'Italie.

Mediobanca précise qu'elle a remboursé 500 millions d'euros sur les 4,5 milliards que lui a prêtés la BCE dans le cadre de ses opérations de financement à long terme (LTRO).

Vers 14h30 GMT, l'action Mediobanca cédait 0,14% à 7,275 euros alors que l'indice de la Bourse de Milan reculait de 0,47%. (Lisa Jucca, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)