18 février 2014 / 18:49 / il y a 4 ans

Nexity s'attend à une érosion de son résultat courant en 2014

* Résultat net de E100 mlns en 2013 contre E41,8 mlns en 2012

* Nexity table sur un CA d'au moins E2,5 mds en 2014 et un ROC d'au moins E170 mlns

* Dividende inchangé à E2 par action our 2013

par Matthieu Protard

PARIS, 18 février (Reuters) - Nexity a indiqué mardi soir s'attendre cette année à une érosion de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel en raison de la baisse du marché du logement neuf en France.

Le groupe immobilier, détenu à 41% par le groupe bancaire BPCE, a toutefois atteint les objectifs qu'il s'était fixés pour 2013.

La société indique dans un communiqué avoir dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 2,74 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant (ROC) de 192 millions.

Nexity avait en juillet dernier confirmé qu'il visait pour 2013 des revenus supérieurs à 2,6 milliards d'euros et un résultat opérationnel au-dessus de 180 millions d'euros. (Voir )

"Dans un marché du logement neuf qui aura baissé selon toute vraisemblance de plus de 25% en 3 ans, 2014 devrait marquer, comme attendu, un point bas en termes de chiffre d'affaires et de résultat opérationnel", souligne Alain Dinin, le PDG de Nexity, cité dans le communiqué.

Le groupe vise du coup pour cette année un chiffre d'affaires supérieur à 2,5 milliards d'euros et un ROC d'au moins 170 millions.

D'après les données Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes anticipent d'ailleurs en moyenne une contraction de 6% de son chiffre d'affaires à 2,49 milliards d'euros en 2014 puis une hausse des revenus en 2015 (+4,2%) puis en 2016 (+12,8%).

Dans l'immobilier résidentiel, Nexity s'attend toutefois à ce que le gouvernement prenne des mesures qui permettent une reprise de la construction de logements neufs en France en 2015.

"Nous avons la conviction qu'au vu des mauvais résultats de la construction (...) et de la baisse à venir des ouvertures de chantier en 2014 (...), le gouvernement relancera ce secteur dans l'année de façon à permettre une reprise en 2015", explique Alain Dinin, écartant toute idée de bulle immobilière en France.

Le résultat net de Nexity ressort ainsi 100 millions d'euros en 2013 contre 41,8 millions un an plus tôt. Selon les données Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 101 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 2,66 milliards d'euros.

Le groupe versera cette année à ses actionnaires un dividende de 2 euros par actions au titre de l'exercice 2013, inchangé par rapport à l'an passé. Il prévoit de verser un dividende d'un montant similaire en 2015.

A la Bourse de Paris, avant la publication des résultats annuels, l'action Nexity a clôturé mardi à 29,88 euros, en progression de 0,22%. L'action a pris près de 9% depuis le début de l'année après un gain de 7,34% en 2013.

Le communiqué de Nexity:

link.reuters.com/get53t (Edité par Cyril Altmeyer)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below