17 février 2014 / 11:04 / dans 4 ans

Bourse-AB Science s'envole après son CA du T4

PARIS, 17 février (Reuters) - L‘action AB Science est largement en tête des hausses de l‘indice SBF 120 lundi à la Bourse de Paris, portée par les perspectives du masitinib, la molécule multitraitements de la société pharmaceutique, et la forte progression de son chiffre d‘affaires et de sa trésorerie en 2013.

AB Science a indiqué vendredi soir que sa trésorerie avait atteint 31,9 millions d‘euros au 31 décembre 2013 contre 23,4 millions un an plus tôt.

Le chiffre d‘affaires du quatrième trimestre a augmenté de 56% à 496.000 euros au quatrième trimestre et de 44% à 1,93 million d‘euros sur l‘ensemble de l‘exercice 2013.

“Ce chiffre d‘affaires provient de l‘exploitation commerciale du masitinib en médecine vétérinaire en Union européenne et aux Etats-Unis”, souligne AB Science.

Le laboratoire indique que le masitinib fait l‘objet d‘études de Phase III (phase finale des essais avant demande de commercialisation, NDLR) en médecine humaine pour 12 indications (6 en oncologie, 3 dans les maladies inflammatoires et 3 dans les maladies neurodégénératives).

“C‘est une bonne publication”, dit Arnaud Guérin, analyste chez Portzamparc. “Avec 32 millions d‘euros, ils disposent de plus de deux ans de trésorerie.”

Il explique que cette trésorerie “se synchronise avec des sorties de grosses phases III de masitinib, en 2016”.

“Avec masitinib, le potentiel de valorisation d‘AB Science est de 38 euros par action : un tiers en oncologie, un tiers pour les maladies du système nerveux central et un tiers pour les maladies inflammatoires”, estime l‘analyste.

A 12h, l‘action AB Science bondit de 9,68% à 13,6 euros dans 1,75 fois le volume d‘échange quotidien moyen des trois derniers mois sur NYSE Euronext, tandis que le SBF 120 est stable (+0,04%).

Graphiquement, le titre, qui a franchi sa moyenne mobile à 20 jours (12,55 euros) a ouvert ce lundi un gap haussier (12,69/13,18 euros) et n‘a pas encore comblé le gap baissier ouvert le 24 janvier (14,16/12,30 euros).

Depuis le début de l‘année, le titre est encore perdant de 1,2% après une perte de 24% en 2013.

* Le communiqué d‘AB Science :

link.reuters.com/xer86v (Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below