Volkswagen s'attend à une année 2014 délicate

dimanche 12 janvier 2014 08h42
 

BERLIN/FRANCFORT, 12 janvier (Reuters) - Volkswagen , le premier constructeur automobile européen, s'attend à voir persister des difficultés sur ses marchés en 2014 comme en 2013, même s'il a réalisé des ventes record l'an dernier, une demande soutenue en Chine et en Amérique du Nord ayant plus que compensé la baisse des marchés européens.

"Bien que la situation en Europe semble se stabiliser, l'incertitude économique va persister et les défis auxquels nous serons confrontés sur les marchés resteront pratiquement inchangées", a dit le directeur commercial du groupe, Christian Klingler, dans un communiqué samedi.

"Pour l'année en cours, nous prévoyons une évolution des marchés similaires à celle de 2013", a-t-il ajouté.

En décembre, les ventes de voitures du groupe allemand ont augmenté de 6,3% à 833.200 unités, contre 784.100 un an plus tôt.

Sur l'ensemble de 2013, les ventes de l'ensemble des marques de Volkswagen ont progressé de près de 5% à 9,7 millions de véhicules, un record.

Volkswagen s'est fixé pour objectif de ravir le titre de numéro un mondial de l'automobile à Toyota et General Motors d'ici 2018 au plus tard.

En Chine, les ventes du groupe ont augmenté de 16,2% l'an dernier à 3,3 millions et en Amérique du Nord, leur croissance a atteint 5,6%, à 888.000.

A l'opposé, en Europe, ses ventes ont diminué de 0,5% à 3,7 millions de véhicules et en Amérique du Sud, elles ont chuté de 10,1%, à 908.000.

Audi, la marque haut de gamme du groupe, a augmenté ses ventes de 8,3% en 2013 alors que Skoda, sa marque d'entrée de gamme, affiche un recul de 2%. (Arno Schuetze; Marc Angrand pour le service français)