Marks & Spencer-10e trimestre de recul des ventes d'habillement

jeudi 9 janvier 2014 08h46
 

LONDRES, 9 janvier (Reuters) - Malgré le lancement de nouvelles lignes de vêtements, Marks & Spencer n'est pas parvenu à empêcher ses ventes d'habillement de baisser pour le dixième trimestre consécutif fin 2013, montrent des résultats partiels publiés jeudi.

Le groupe britannique de distribution n'a toutefois pas été contraint à un avertissement sur ses résultats grâce aux bonnes performances de ses activités alimentaires.

Il a néanmoins revu à la baisse sa prévision d'évolution de sa marge sur l'exercice 2013-2014, soulignant qu'elle devrait être proche de celle de l'année précédente alors qu'il tablait initialement sur une amélioration de 30 à 50 points de base.

Numéro un de l'habillement en Grande-Bretagne, Marks & Spencer a précisé que les ventes non-alimentaires (habillement, chaussure et équipement de la maison) de ses magasins ouverts depuis au moins un an avaient reculé de 2,1% sur les trois mois au 28 décembre, le troisième trimestre de son exercice fiscal.

Les estimations des analystes s'échelonnaient entre la stabilité et une baisse de 1,5%. Au deuxième trimestre de l'exercice, la baisse avait été de 1,3%.

Les ventes alimentaires du groupe, elles, ont augmenté de 1,6% au troisième trimestre alors que les analystes prévoyaient une progression de 1,1% à 2,5%. Le chiffre de la fin 2013 marque toutefois un ralentissement après la hausse de 3,2% enregistrée au deuxième trimestre. (James Davey; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)