Lagardère-Recul de 3% à 4% du CA 2013 de la branche médias

mercredi 8 janvier 2014 17h28
 

PARIS, 8 janvier (Reuters) - La branche médias du groupe Lagardère devrait terminer l'année 2013 avec un recul de 3% à 4% de son chiffre d'affaires, pénalisé par les difficultés de la presse, a déclaré mercredi son dirigeant Denis Olivennes.

Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère publiera le 11 février son chiffre d'affaires détaillé pour l'exercice 2013. Il a dit tabler sur une croissance de son résultat opérationnel courant (Résop) dans les médias comprise entre 0% et 5% sur la base d'une hypothèse de baisse des recettes publicitaires de l'ordre de 7% dans sa branche médias (Lagardère Active).

"Le chiffre d'affaires de la presse continue de subir les vents adverses que l'on connaît dans tout le secteur", a déclaré Denis Olivennes dans le cadre de l'émission Le Club Business de Challenges et Euro Média Club.

"On va finir l'année avec un chiffre d'affaires qui sera en recul globalement de 3-4% (...)", a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agissait des revenus de l'ensemble de la branche qui, outre la presse, englobe des activités de radio et de télévision.

Confronté comme les autres éditeurs de presse à l'érosion de son lectorat et à la volatilité des recettes publicitaires, le conglomérat a annoncé mi-octobre une réorganisation de sa branche médias prévoyant la cession d'une dizaine de titres, dont 'Be', 'Psychologies Magazine' et l'édition papier de 'Première'.

Au terme d'un premier tour de table, Lagardère a reçu fin décembre 25 offres préliminaires, dont cinq à six portant sur la totalité des publications ayant vocation à être vendues, a indiqué Denis Olivennes dans le cadre de l'émission.

Les candidatures émanent entre autres de quelques groupes de presse ainsi que d'entrepreneurs, notamment issus du numérique, a-t-il ajouté.

Les acheteurs potentiels ont désormais jusqu'à la mi-février pour remettre des offres fermes. (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)