Bourse-Colas prend 3% après sa sortie de Cofiroute

lundi 23 décembre 2013 11h00
 

PARIS, 23 décembre (Reuters) - Colas est en hausse lundi à la Bourse de Paris après l'annonce de la vente de sa participation dans Cofiroute, héritage de la privatisation des autoroutes françaises en 2006.

Vers 10h55, le premier constructeur mondial de routes, filiale de Bouygues, prend 3,03% à 122,60 euros.

Colas a annoncé vendredi soir la vente de ses 16,67% de Cofiroute à Vinci, l'actionnaire majoritaire du concessionnaire de 1.100 kilomètres d'autoroutes situés pour l'essentiel dans l'Ouest de la France. Le montant de la transaction, qui devrait être close d'ici la fin janvier, est compris entre 780 et 800 millions d'euros.

"Nous avions indiqué que Bouygues serait amené à prendre des mesures supplémentaires pour restaurer les équilibres financiers, par exemple, diminuer les investissements, céder des actifs ou réduire le dividende", commente CM-CIC dans une note. "Parmi les actifs à céder, nous avions pointé du doigt Alstom . Ce sera finalement Cofiroute? qui n'est pas au coeur de la stratégie de Colas."

Dans une interview à Reuters, Hervé le Bouc, PDG de Colas, a expliqué que sa société n'avait pas vocation à rester en position minoritaire au capital d'une société mature, même si celle-ci lui apportait un revenu récurrent de l'ordre de 50 millions d'euros par an.

"Il nous a semblé que le prix qui nous a été proposé constituait une bonne opportunité pour mieux réinvestir ailleurs cet argent", a-t-il dit, ajoutant que la plus-value nette de l'opération pour Colas devrait osciller l'an prochain entre 370 et 380 millions d'euros.

Vinci se renforce quant à lui au capital de Cofiroute. A l'origine, le concessionnaire était détenu par les quatre grands du BTP français, Colas, SGE, Fougerolle et GTM. La fusion en 2000 entre SGE - devenu Vinci- et GTM d'une part, et la sortie en 2007 de Fougerolle - devenu Eiffage - d'autre part, ont considérablement modifié le tour de table initial.

"Après l'acquisition de l'ANA et la confirmation de discussions portant sur la cession de l'activité parkings, cette opération sur le capital de Cofiroute confirme que la direction de Vinci est parfaitement déterminée à procéder aux ajustements stratégiques de portefeuille qui s'imposent", a ajouté CM-CIC.

Vers 10h30, le titre Vinci cède 0,11% à 46,26 euros. (Gilles Guillaume et Natalie Huet, édité par Jean-Michel Bélot)