Rodriguez Group-Perte opérationnelle réduite de 65% en 2012-2013

vendredi 13 décembre 2013 19h24
 

PARIS, 13 décembre (Reuters) - Rodriguez Group, engagé dans une procédure de sauvegarde, a réduit d'environ 65% le montant de sa perte opérationnelle lors de son exercice 2012-2013, au cours duquel il s'est profondément restructuré.

Le spécialiste des yachts de luxe avait prévenu en octobre qu'il ne réaliserait pas les objectifs qu'il s'était fixés en début de saison et avait demandé une modification de son plan de sauvetage.

Ce plan, qui vise à obtenir des établissements bancaires un abandon total ou partiel de l'échéance 2013 non réglée, sera examiné par le tribunal de commerce de Cannes mardi prochain, précise Rodriguez Group dans un communiqué publié vendredi. L'avis du tribunal est attendu au début de 2014, ajoute-t-il.

Pour l'exercice clos le 30 septembre, la perte opérationnelle s'est élevée à 8,6 millions d'euros, contre une perte de 21 millions un an plus tôt. Dans le même temps, le chiffre d'affaires a diminué à 56,7 millions d'euros, contre 77,9 millions en 2011-2012.

"Le retour à l'équilibre d'exploitation suppose désormais le rétablissement d'un niveau de chiffre d'affaires acceptable, le point mort se situant aux alentours de 80 millions d'euros de chiffre d'affaires consolidé, soit une base de chiffre d'affaires cinq fois inférieure à celui de 2008-2009", indique le groupe dans son communiqué.

L'action a clôturé vendredi à 2,28 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 29 millions d'euros. Elle cède 29,4% depuis le début de l'année.

* Le communiqué :

link.reuters.com/fyr45v (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)