Bourse-Pierre & Vacances bondit après son C.A. du T4

vendredi 18 octobre 2013 12h46
 

PARIS, 18 octobre (Reuters) - L'action Pierre & Vacances signe vendredi midi à la Bourse de Paris la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes étoffés, le spécialiste des résidences de vacances ayant publié un chiffre d'affaires meilleur qu'attendu pour son quatrième trimestre fiscal.

A 12h35, le titre s'octroie 10,69% à 19,15 euros dans des volumes représentant 4,6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext. Au même instant, l'indice CAC Mid & Small prend 0,36% dans des volumes représentant 43% de leur moyenne quotidienne habituelle.

Le groupe, également propriétaire des villages de loisirs Center Parcs, a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 6,5% à données comparables au quatrième trimestre de son exercice 2012-2013 à 487,2 millions, permettant de limiter la chute de l'activité sur l'ensemble de l'exercice à 9,3%.

"Ce chiffre ressort supérieur à notre attente de 474,5 millions d'euros, +5,4%. Le delta s'explique essentiellement par la plus forte contribution de l'immobilier", commente dans une note Gilbert Dupont.

"Bien qu'évoluant dans un contexte difficile, le groupe est parvenu à maintenir son prix moyen de vente sur le quatrième trimestre (-0,3%) et sur l'exercice (+0,3%)", ajoute la société de Bourse, qui conseille d'accumuler le titre avec un objectif de cours de 19,1 euros.

Le broker souligne toutefois que le coût du plan de sauvegarde pour l'emploi (PSE) sera plus élevé qu'attendu (autour de 30 millions d'euros) en raison d'un nombre plus élevé qu'escompté des départs volontaires.

Le groupe avait annoncé l'an dernier son intention de supprimer 195 postes en France et en Europe, soit 2,6% de ses effectifs globaux, pour s'adapter à un contexte économique qui continue de pénaliser son activité.

Pierre & Vacances a également indiqué finaliser le désengagement de ses activités déficitaires en Italie après la sortie en fin de bail de Rome Garden en mai et de Rome Dehon au 30 septembre.

* Le communiqué :

link.reuters.com/qaw83v (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)