Baisse du bénéfice de Yara, qui prévoit d'investir aux USA

vendredi 18 octobre 2013 08h56
 

OSLO, 18 octobre (Reuters) - Yara a fait état vendredi à la fois un repli de 23% de son bénéfice brut trimestriel, une surproduction en Chine ayant fait baisser les prix, et annoncé un possible investissement aux Etats-Unis, en partenariat avec l'allemand BASF, portant sur un site d'ammoniac "de taille mondiale".

Le producteur d'engrais norvégien, numéro un mondial dans les nitrates, n'a fourni aucune autre précision sur ce possible investissement, si ce n'est que le site sera construit dans la région du golfe du Mexique, où sont concentrées nombre de raffineries américaines.

"Yara, avec son réseau mondial dans l'ammoniac et son expertise de marché, veut renforcer sa présence aux Etats-Unis", souligne le groupe dans un communiqué.

"BASF, qui a une forte présence aux Etats-Unis, est actuellement un utilisateur important d'ammoniac pour ses activités manufacturières dans l'aval aux Etats-Unis (...)", ajoute Yara.

Le bénéfice brut d'exploitation (Ebitda), hors exceptionnels, est ressorti à 3,22 milliards de couronnes norvégiennes (397 millions d'euros) sur la période, un chiffre conforme aux attentes.

Ces derniers temps, les résultats de Yara ont pâti du recul des prix mondiaux des engrais, mais, selon les analystes, la fin de cycle de baisse prix est pêut-être en vue. (Balasz Koranyi, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame)