American Express profite de la hausse de la consommation

mercredi 16 octobre 2013 23h59
 

16 octobre (Reuters) - American Express a annoncé mercredi une hausse de 9%, supérieure aux attentes, de son bénéfice trimestriel, ses clients ayant augmenté leurs dépenses payées par carte de crédit tandis que les défauts refluaient.

Le groupe, dont la clientèle est globalement plus fortunée que la moyenne des usagers de services bancaires, a bien résisté à la baisse de la consommation pendant la crise, qui a eu pour effet un recul de l'usage des cartes de crédit.

Il affiche en outre le taux de défaut le plus bas des grands émetteurs de cartes de crédit, qui incluent JPMorgan Chase & Co , Discover Financial, Capital One, Bank of America et Citigroup.

Au troisième trimestre, American Express a enregistré une hausse de 9% des dépenses payées avec ses cartes après ajustements des effets de change, la plus forte en cinq trimestres.

Son taux de défaut est parallèlement tombé à un plus bas de 1,7%, contre 1,9% un an plus tôt.

Aux Etats-Unis, les paiements ont augmenté de 8% à 158,2 milliards de dollars.

Le bénéfice net trimestriel du groupe a atteint 1,37 milliard de dollars (1,01 milliard d'euros), soit 1,25 dollar par action, contre 1,25 milliard (1,09 dollar/action) un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires global, net des charges d'intérêts, a progressé de 6% à 8,30 milliards.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,22 dollar pour un chiffre d'affaires de 8,18 miliards selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

L'action American Express était en légère hausse dans les transactions hors séance après la publication des résultats. Le titre avait fini à 21,75 dollars à la Bourse de New York, en hausse de 4,22% sur la journée.

Pour cette nouvelle en anglais : (Aman Shah; Marc Angrand pour le service français)