16 octobre 2013 / 07:37 / il y a 4 ans

Twitter choisit le NYSE pour son IPO, pertes creusées

par Gerry Shih et Olivia Oran

SAN FRANCISCO, 16 octobre (Reuters) - Twitter IPO-TWTR.N a annoncé mardi soir avoir triplé sa perte trimestrielle à l'approche de son introduction en Bourse pour laquelle le réseau de micro-blogging a choisi le New York Stock Exchange au détriment de l'autre grand marché new-yorkais, le Nasdaq.

La décision d'opter pour le NYSE porte un coup à l'image du Nasdaq, le marché des valeurs de croissance qui avait accueilli en 2012 Facebook.

Selon deux sources au fait de la situation, Twitter devrait lancer ses présentations aux investisseurs le 28 octobre en vue d'une cotation à la mi-novembre.

Dans un prospectus amendé publié mardi soir, l'entreprise créée il y a huit ans fait état d'une nouvelle croissance de ses ventes et de son trafic sur le trimestre clos le 30 septembre, mais avec des pertes aggravées.

L'offre publique de vente (IPO) de Twitter sera la plus importante à New York depuis celle de Facebook en mai 2012. En cas de succès, elle profitera en premier lieu à Evan Williams, co-fondateur de l'entreprise qui détient une participation de 12%. Rizvi Traverse, un fonds dirigé par le financier Suhail Rizvi, est le principal actionnaire institutionnel avec 17,6% du capital, devant un fonds de JPMorgan Chase qui détient 10,3%.

Twitter, devenu un phénomène socioculturel en s'imposant comme outil de communication des célébrités et des grands de ce monde, a plus que doublé son chiffre d'affaires au troisième trimestre, à 168,6 millions de dollars (124,7 millions d'euros). Mais sa perte nette s'est creusée à 64,6 millions contre 21,6 millions un an plus tôt.

Sur ces trois mois, le nombre d'utilisateurs actifs par mois a progressé de 39% à 231,7 millions en moyenne, à comparer à un chiffre de 218 millions communiqué le 3 octobre quand le groupe a dévoilé son projet d'introduction en Bourse. (voir )

La dégradation du résultat net tient à une explosion de 158% des dépenses de marketing sur un an, à 61,2 millions de dollars, le groupe ayant renforcé ses équipes commerciales dans le monde pour accroître ses recettes publicitaires.

Twitter a précisé que plus de 70% de ses revenus publicitaires provenaient d'appareils mobiles (téléphones et tablettes) contre 65% au trimestre précédent.

"VICTOIRE DÉCISIVE" POUR LE NYSE

Le choix de la plate-forme de NYSE Euronext constitue un nouveau revers pour Nasdaq OMX Group, l'opérateur boursier du Nasdaq, qui avait déjà vu LinkedIn and Pandora Media lui préférer son concurrent plus ancien.

Selon des analystes, l'entrée en Bourse difficile de Facebook, marquée par une série de problèmes techniques qui avaient retardé le début des cotations, a peut-être joué contre le Nasdaq.

Selon une source proche de Twitter, le directeur général de Nasdaq OMX, Robert Greifeld, s'est rendu en personne au siège de Twitter à San Francisco pour vanter les mérites de sa plate-forme électronique.

"C'est une victoire décisive pour le NYSE. Nous sommes reconnaissants envers Twitter pour la confiance qu'il témoigne à notre plate-forme", a déclaré Scott Cutler, responsable des introductions au NYSE.

Dans un communiqué, le Nasdaq a présenté ses "voeux de réussite" à Twitter, sans autre commentaire. (avec John McCrank à New York et Poornima Gupta in San Francisco, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below