LEAD 2-Alcatel-Lucent peut disparaître, dit son patron

mardi 15 octobre 2013 21h03
 

(Actualisé avec audition du DG à l'Assemblée nationale §10 et 11)

PARIS, 15 octobre (Reuters) - Alcatel-Lucent peut disparaître après avoir été déficitaire sans discontinuer depuis 2006 faute d'avoir su prendre des virages technologiques nécessaires, a déclaré mardi son directeur général Michel Combes.

Le groupe franco-américain a annoncé il y a une semaine son intention de supprimer 10.000 postes dans le monde, dont 900 en France, dans le cadre d'un nouveau plan stratégique présenté comme celui de la dernière chance. (voir )

Un millier de salariés du groupe venus de toute la France ont manifesté mardi à Paris contre les suppressions de postes et les fermetures de sites prévues en France, que François Hollande et son gouvernement ont appelé à "réduire".

"Cette entreprise peut disparaître", a déclaré sur Europe 1 Michel Combes.

"Le plan fixe des objectifs qui sont indispensables à la survie de l'entreprise (...) mais peut évidemment être amélioré. C'est l'objet du dialogue social qui s'ouvre aujourd'hui", a-t-il ajouté, précisant qu'il se donnait quatre mois pour négocier les modalités et le calendrier du plan.

Michel Combes, qui a pris les rênes d'Alcatel-Lucent au début avril, a dit avoir renoncé à un plan de son prédécesseur Ben Verwaayen visant à cesser complètement les activités françaises du groupe.

UN PLAN "TROP BRUTAL" POUR LA CFDT   Suite...