15 octobre 2013 / 09:14 / il y a 4 ans

LEAD 1-Bourse-Casino grimpe après le T3, le CA de Géant salué

* Croissance organique de 6,5% au T3 après +2,8% au premier semestre

* Les hypers France limitent leur baisse à 4,7%, trafic et volumes progressent

* L'action grimpe de 3%

PARIS, 15 octobre (Reuters) - L'action Casino figure mardi matin parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120, le distributeur ayant vu sa croissance organique s'accélérer au troisième trimestre grâce à une forte progression de son activité à l'international.

A 10h55, le titre progresse de 3,06% à 82,13 euros, contre un gain de 0,51% au même instant pour le SBF 120 et de 0,96% pour l'indice Stoxx du secteur européen de la distribution .

Le chiffre d'affaires de Casino a atteint 11,8 milliards d'euros, dépassant les 11,7 milliards attendus par les analystes, et signant une croissance organique de 6,5% après +2,8% au premier semestre. (voir )

"Nous estimons que la performance de Géant est très encourageante et reflète une amélioration de la perception des prix et le retour de certains clients perdus", souligne dans une note Société générale.

Surveillées à la loupe, les ventes de l'enseigne Géant Casino ont limité leur baisse à 4,7% (à périmètre et change constants, hors essence et effets calendaires), alors que les analystes tablaient en moyenne sur un recul compris entre 5,5% et 6,0%, après une baisse de 7,9% au deuxième trimestre et une chute de 11,5% au premier.

En France, au total, les ventes ont reculé de 3,6% en données comparables tandis qu'à l'international, qui pèse pour près de 60% du chiffre d'affaires, elles ont grimpé de 12,5% grâce aux très solides performances du brésilien Grupo Pao de Açucar (+8,9%) et de sa filiale Viavarejo (+15,4%) dopée par les mesures de soutien à la consommation de produits d'équipement de la maison.

"Il faut tout de même noter qu'en données publiées, les ventes ont reculé de -5,2% à l'international en raison des effets de change, ce qui ne devrait pas manquer d'affecter le cash flow", prévient Aurel ETC Pollak.

Des analystes jugent par ailleurs attrayante la valorisation de Casino sur ses niveaux actuels.

Selon des données Thomson Reuters, Casino se paye 14,6 fois ses résultats attendus pour les douze prochains mois (PE) et 0,9 fois sa valeur comptable (PB), contre en moyenne un PE de 12,6 et un PB de 1,5 pour les principaux concurrents européens du groupe. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below