14 octobre 2013 / 07:04 / il y a 4 ans

LEAD 3-Dassault Systèmes lance un avertissement par prudence

* La prévision de hausse du CA cette année abaissée de trois points

* Décalage de signatures de contrats, notamment en Asie

* Résultats préliminaires du T3 publiés en avance

* Le titre chute en Bourse, pèse sur les techs

* Le warning ne signale pas une tendance pour le secteur-analystes (Actualisé avec commentaires d'analystes)

PARIS, 14 octobre (Reuters) - Dassault Systèmes a surpris le marché lundi en prévenant que ses résultats des troisième et quatrième trimestres seraient inférieurs à ses objectifs en raison notamment du décalage de la signature de certains contrats, surtout en Asie.

Mais l'avertissement de l'éditeur de logiciels de conception et fabrication assistée par ordinateur ne présage pas d'un ralentissement d'un secteur qui continue à bien se comporter, soulignent des analystes qui mettent plutôt en avant la prudence du groupe français.

En Bourse, Dassault Systèmes cède 6,5% à 90 euros à 12h30, deuxième plus forte baisse du SBF 120 (-0,18%). Elle entraîne dans son sillage les technologiques (-1,09%), comme Capgemini (-2,3%), plus forte baisse du CAC 40 .

Dassault Systèmes vise désormais une croissance d'au moins 4% à 5% de son chiffre d'affaires en normes non-IFRS et à taux de change constants en 2013, alors qu'il anticipait fin juillet une hausse d'au moins 7% à 8%.

"Bien que le (troisième) trimestre se soit déroulé conformément à nos attentes jusqu'aux derniers jours de septembre, je suis au regret de devoir annoncer que nos résultats préliminaires sont inférieurs à nos objectifs de chiffre d'affaires et de BNPA", déclare Thibault de Tersant, directeur financier de Dassault Systèmes, cité dans un communiqué.

Les résultats préliminaires non audités, publiés en avance par rapport à la date prévue du 24 octobre, font apparaître un chiffre d'affaires de 496 millions d'euros, en hausse de 4% à taux de change constants, alors que le groupe visait une fourchette basse de 520 millions (+8% à +9%).

Cette différence s'explique notamment par un report de 12 millions d'euros de contrats dans les derniers jours du trimestre, par un chiffre d'affaires des services inférieur d'environ quatre millions aux attentes et par un impact de huit millions lié au passage de clients à la location de licences.

"Je n'ai pas l'impression qu'il y ait de vrai problème chez Dassault Systèmes, ni que des difficultés structurelles de grande ampleur soient en train d'apparaître", estime Milan Radia, analyste chez Jefferies.

Il pointe un comparatif défavorable pour le troisième trimestre en termes de vente de nouvelles licences - un baromètre très surveillé dans le secteur - et le fait que cette période se résume principalement à l'activité de septembre après deux mois d'été moins significatifs.

"On ne s'y attendait vraiment pas", dit un autre analyste, basé à Londres. "Ils étaient un peu dans le bas du consensus, donc ils ont probablement voulu réduire un peu les attentes."

POTENTIEL DE FORTE CROISSANCE

Des groupes comme le britannique Aveva et l'américain Ansys présents sur des segments de marché comparables n'ont pas montré de signes de faiblesse, soulignent des analystes, tout comme les géants du secteur que sont l'allemand SAP, Accenture ou Infosys .

"La trajectoire de croissance de Dassault Systèmes va continuer à leur accorder une prime comparé au compartiment des logiciels", ajoute Milan Radia. "Ils sont exposés aux segments à forte croissance des logiciels. C'est une opportunité d'achat sur le titre."

Le bénéfice net par action du troisième trimestre est estimé à 0,88 euro (-1%) et la marge opérationnelle à 31,6%, dans ce cas légèrement supérieure aux attentes.

Pour le quatrième trimestre, Dassault Systèmes prévoit désormais une hausse d'au moins 5% à 565 millions d'euros de son chiffre d'affaires alors qu'il visait jusqu'ici 585 millions, et un BNPA de 0,97 euro contre 1,03 euro attendu jusqu'ici, reflet notamment de la hausse de l'impôt sur les sociétés.

La marge opérationnelle du dernier trimestre est attendue à 34% environ, contre 34,5% anticipé jusqu'à présent.

Le groupe avait pourtant relevé ses objectifs fin juillet, porté par la hausse de ses ventes du premier semestre.

"On les avait relevés parce qu'on voit beaucoup d'opportunités, le 'pipe' était bon, il est toujours bon", a souligné Thibault de Tersant lors d'une conférence téléphonique. "Quand je revois à la baisse, c'est vraiment pour avoir un socle et ne pas décevoir à nouveau."

Dassault Systèmes prévoit de détailler ses chiffres du troisième trimestre et de formaliser ses objectifs du quatrième trimestre le 24 octobre.

"Il est quand même prudent d'attendre la visibilité sur le quatrième trimestre pour prévoir 2014", a ajouté le directeur financier. "Mais l'année 2014 devrait voir une accélération de la croissance par rapport à 2013."

* Le communiqué de Dassault Systèmes :

link.reuters.com/ret73v

* La communication de Thibault de Tersant :

link.reuters.com/set73v (Gilles Guillaume et Cyril Altmeyer, avec Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below