Bouygues se voit confier le marché de la rocade L2 de Marseille

mardi 8 octobre 2013 13h41
 

PARIS, 8 octobre (Reuters) - Bouygues s'est vu confier mardi le chantier de la rocade L2 de Marseille (Bouches-du-Rhône), un investissement d'un montant de 620 millions d'euros.

Ce projet d'infrastructure, le plus important attribué en France depuis le début de l'année, est un contrat de partenariat d'une durée de 30 ans, a précisé le groupe de BTP dans un communiqué.

La Société de la Rocade L2 de Marseille (composée du mandataire Bouygues Travaux publics, d'autres sociétés du groupe Bouygues, de Spie Batignolles, d'Egis, de Meridiam Infrastructure et de CDC Infrastructure) sera chargée de financer le projet au côté des collectivités locales, mais aussi de concevoir, construire et entretenir le nouvel axe.

L'Etat, qui versera en échange une redevance au groupement, s'occupera de l'exploitation via la Direction interdépartementale des routes.

Cette nouvelle voie rapide, également dénommée A507, permettra de contourner gratuitement Marseille sur une dizaine de kilomètres entre les autoroutes A7 et A50 et de désengorger la ville.

Elle présentera deux tronçons, une section neuve au Nord de Marseille et une section à l'Est, entamée il y a une vingtaine d'années mais encore jamais achevée. Au plus fort du chantier, les travaux devraient mobiliser plus de 500 personnes.

Le ministère des Transports a indiqué pour sa part que les deux sections devraient être mises en service, fin 2017 et à l'été 2016 respectivement. (Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard)