Bonduelle vise un rebond du C.A. malgré un contexte difficile

jeudi 3 octobre 2013 07h37
 

PARIS, 3 octobre (Reuters) - Le spécialiste français des légumes surgelés et en conserve Bonduelle a annoncé jeudi tabler sur un rebond de son chiffre d'affaires pour son exercice 2013-2014 malgré un environnement toujours difficile.

Dans un communiqué, la société annonce viser une progression comprise entre 3 et 5% de son chiffre d'affaires à taux de change et périmètres constants, après une progression de 1,9% au titre de l'exercice précédent.

"L'exercice 2013-2014 sera marqué par un début de campagne estivale difficile et la nécessaire modération des augmentations négociées avec les opérateurs de la grande distribution et de la restauration hors foyer pour préserver les volumes commercialisés", indique le groupe dans un communiqué.

En dépit de ce contexte qu'il qualifie d'"adverse" et de l'absence de signes de reprise de la consommation alimentaire en Europe, Bonduelle annonce également viser une stabilité de sa rentabilité opérationnelle courante qu'il attend "en ligne avec ses performances historiques".

Sur l'exercice 2012-2013 qui s'est terminé le 30 juin, la société a dégagé un résultat opérationnel courant record à 105,6 millions d'euros, en progression de 4,7%, malgré le recul de l'activité en Europe qui a fortement pesé sur son chiffre d'affaires.

Les revenus du groupe ont atteint 1,896 milliard d'euros sur la période, en croissance organique de 1,9% ce qui marque un ralentissement par rapport à la progression de 3,2% enregistrée lors de l'exercice précédent.

Ce coup de frein est principalement à mettre au compte de l'Europe qui a vu ses ventes se contracter de 0,8%, pénalisée en particulier par les pays du centre et du sud de la région.

Ce ralentissement a été en partie compensé par le dynamisme de la zone hors Europe, qui affiche un bond de 8,6% de ses ventes, portées notamment par la Russie et le Brésil.

"Le contraste entre les zones Europe et hors Europe tant en terme d'évolution du contexte économique, de progression du chiffre d'affaires, qu'en niveau de rentabilité conforte la stratégie de développement et d'internationalisation hors d'Europe du groupe", commente la société dans le communiqué. (Gwénaëlle Barzic, édité par Marc Angrand)