USA-Baisse prévisible des ventes automobiles en septembre

mardi 1 octobre 2013 17h02
 

DETROIT, 1er octobre (Reuters) - Les ventes automobiles aux Etats-Unis ont vraisemblablement diminué en septembre pour la première fois en plus de deux ans, après avoir connu un été particulièrement dynamique, estiment les analystes.

Ils anticipent des ventes de 15,2 à 15,7 millions de véhicules en septembre en rythme annuel, après 16 millions en août, un rythme sans précédent en près de six ans.

Le mois a compté deux jours ouvrés de moins par rapport à septembre 2012. En outre le week-end de shopping du Labor Day est tombé pour partie en août.

En dépit d'une baisse attendue de 2% à 5% des ventes, les analystes pensent que la dynamique du secteur, lequel a largement surperformé l'ensemble de l'économie, restera intacte au quatrième trimestre et en 2014 car les éléments de soutien de la demande sont toujours là.

"La confiance du consommateur est relativement élevée, le chômage a baissé à 7,3% en août, et nous observons toujours une hausse des prix de l'immobilier et de l'activité dans le bâtiment", dit Elaine Kwei, analyste de Jefferies.

Pour Brian Johnson, de Barclays, la baisse attendue pour septembre n'est pas significative.

Chrysler Group et Ford Motor, dont les chiffres sont déjà disponibles, ont battu les attentes des analystes en réalisant leurs meilleures ventes d'un mois de septembre depuis respectivement six et sept ans.

Les ventes de Ford ont augmenté de 5,8% et celles de Chrysler, filiale de Fiat, de 1%. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une baisse pour les deux constructeurs.

Pour le troisième constructeur américain, General Motors , il en va tout autrement, avec un recul sensible des ventes, de 11%.   Suite...