Bourse-BioMérieux pénalisé par le prix payé pour BioFire

mercredi 4 septembre 2013 16h06
 

PARIS, 4 septembre (Reuters) - L'action bioMérieux accuse mercredi après-midi dans des volumes étoffés l'une des plus fortes baisses de l'indice SBF 120 à la Bourse de Paris, les investisseurs jugeant trop élevé le prix payé par le spécialiste du diagnostic in vitro pour l'acquisition de BioFire Diagnostics.

Vers 16h00, le titre, qui a pris jusqu'à 2,9% en matinée, recule de 2,81% à 75,18 euros dans des volumes représentant 3,8 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. Au même instant, l'indice SBF 120 cède 0,65% dans des volumes représentant 69% de leur moyenne habituelle.

BioMérieux a annoncé l'acquisition de BioFire Diagnostics, société privée américaine spécialisée en biologie moléculaire, pour un prix de 450 millions de dollars (342 millions d'euros) auquel s'ajoute la reprise des dettes de la société, qui devrait réaliser un chiffre d'affaires de 70 millions de dollars cette année.

"C'est extrêmement cher payé. On aurait pensé qu'ils payent cela trois à quatre fois les ventes, or on est sur un multiple de six fois les ventes de cette année. En plus, bioMérieux va devoir investir et cette opération devrait continuer de peser sur les résultats du groupe sur les deux prochaines années", commente un analyste en poste à Paris.

Cette transaction devrait avoir un impact dilutif sur le résultat opérationnel courant des deux prochains exercices (2014 et 2015), indique dans un communiqué la biotech française qui financera cette opération par endettement.

Le groupe français a, par ailleurs, confirmé viser un résultat opérationnel courant compris entre 255 et 270 millions d'euros pour 2013 et dit prévoir une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 3% et 5%, à devises et périmètre constants.

"Les analystes sont en train de réviser à la baisse leurs perspectives alors que les coûts de R&D vont continuer d'augmenter (...) la valeur s'est retournée en fin de matinée et sa baisse s'est accentuée avec l'arrivée des investisseurs américains", observe un vendeur actions en poste à Paris.

"En termes de valorisation, cette opération devrait peser sur l'action de bioMérieux qui devrait revenir aux niveaux habituellement négociés sur le marché pour une biotech", ajoute-t-il.

BioMérieux, qui pèse près de trois milliards d'euros en Bourse, se payait avant cela 17,5 fois ses résultats attendus pour les 12 prochains mois (PE) et 2,2 fois sa valeur comptable (PB) contre, en moyenne, un PE de 15 et un PB de 1,8 pour les autres biotechs françaises (hors Eurofins Scientific ), selon des données Thomson Reuters.   Suite...