28 août 2013 / 10:53 / dans 4 ans

LEAD 1-Bourbon améliore sa rentabilité, confiance pour fin 2013

* Ebitda en hausse de 22% au S1

* Les investissements pétroliers restent porteurs

* Les cessions progressent

* L‘action baisse, changements comptables et impôts évoqués (Actualisé avec cours de Bourse et commentaire d‘analyste)

PARIS, 28 août (Reuters) - Bourbon a fait état mercredi d‘une forte progression de sa rentabilité au premier semestre et a affiché sa confiance pour la deuxième partie de l‘année grâce à une demande et des investissements toujours solides dans l‘offshore pétrolier.

Le spécialiste des services maritimes, qui compte Total , Exxon Mobil ou Petrobras parmi ses clients, a vu son Ebitda (excédent brut d‘exploitation) grimper de 22% à 221 millions d‘euros, sur un chiffre d‘affaires en progression de 14% à 647,9 millions, dopé par un bond de 47% de ses activités en Asie.

Outre la progression des ventes, la hausse des tarifs journaliers moyens et la baisse des coûts unitaires ont contribué à l‘augmentation de la rentabilité de Bourbon, a précisé son directeur général Christian Lefèvre, lors d‘une conférence téléphonique.

“Les perspectives sont bonnes (...). Le management est confiant pour le second semestre”, a-t-il dit, évoquant une forte demande pour les appareils de forage - principaux leviers de la demande de navires en offshore continental - ainsi qu‘une demande continue pour les très gros navires destinés à l‘offshore profond.

Le groupe, qui a engagé un vaste programme de cessions de navires pour se désendetter - portant sur 2,5 milliards de dollars entre 2013 et 2014 - devrait avoir vendu plus de 24 bateaux d‘ici à la fin 2013, pour environ 700 millions d‘euros a-t-il précisé.

Sa dette nette s‘élevait à 2,190 milliards d‘euros au 30 juin 2013, contre 2,06 milliards à la fin 2012.

Bourbon, qui a confirmé son objectif d‘un retour à un cash flow positif dès 2013 grâce aux cessions de navires programmées, a en outre vu son résultat net reculer de 15,2% à 14,4 millions d‘euros.

Cette baisse est due à une perte de change latente de 5,1 millions d‘euros, à la consolidation de certaines sociétés par intégration globale (et non plus proportionnelle) et à un alourdissement de la fiscalité.

Plusieurs analystes ont salué une publication solide, marquée notamment par un Ebitda supérieur aux attentes, mais l‘action Bourbon recule de 2,97% à 21,07 euros à 12h50, après avoir gagné 9,4% au cours des trois dernières semaines.

Christine Ropert, analyste chez Gilbert Dupont, indique dans une note que les résultats semestriels confortent son opinion positive sur le titre, mais ajoute cependant qu‘elle abaissera ses prévisions de bénéfice par action pour tenir compte de la forte augmentation des intérêts minoritaires et de la hausse de l‘impôt sur les sociétés.

* Le communiqué de Bourbon :

link.reuters.com/dav62v (Pascale Denis, avec Benjamin Mallet et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below