Lowe's, comme Home Depot, profite du rebond de l'immobilier

mercredi 21 août 2013 14h47
 

21 août (Reuters) - Lowe's, le numéro deux des magasins de bricolage et d'aménagement intérieur aux Etats-Unis, a fait état mercredi d'une hausse plus forte qu'attendu de son bénéfice et de son chiffre d'affaires trimestriels grâce à la reprise du marché immobilier et a relevé ses prévisions annuelles.

Ces annonces, qui permettaient à l'action du groupe de gagner plus de 4% dans les transactions en avant-Bourse, interviennent au lendemain des résultats déjà solides du numéro un du secteur aux Etats-Unis, Home Depot

Celui-ci a notamment enregistré sur le trimestre écoulé une hausse à deux chiffres des ventes de ses magasins ouverts depuis au moins un an, du jamais vu depuis 1999.

Les chaînes de magasins spécialisés bénéficient à la fois de la hausse des dépenses engagées par les particuliers dans l'aménagement ou la rénovation de leur logement mais également de celle des ventes aux professionnels, une preuve supplémentaire de la bonne santé retrouvée de l'immobilier américain.

Les entrepreneurs du bâtiment et les clients professionnels représentent 35% des ventes de Home Depot et 25% de celles de Lowe's. Certains analystes estiment que Lowe's aura du mal à combler cet égard, Home Depot disposant d'une présence plus importante dans les grandes agglomérations, où est installée la majeure partie de cette clientèle.

Lowe's a récemment racheté plusieurs magasins en Californie à Orchard Supply Hardware Stores, scindé de Sears Holdings il y a un peu moins de deux ans. Cette acquisition permet à Lowe's de renforcer sa présence dans les zones les plus peuplées de l'Etat, où il était jusqu'à présent sous-représenté.

Au cours du deuxième trimestre de son exercice fiscal, clos le 2 août, Lowe's a réalisé un bénéfice net de 941 millions de dollars (703 millions d'euros), soit 88 cents par action, contre 747 millions (64 cents/actions) un an auparavant.

Les analystes financiers prévoyaient un bénéfice par action (BPA) de 79 cents selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé de 10,3% à 15,71 milliards de dollars, dépassant lui aussi le consensus, qui le donnait à 15,06 milliards. Pour les magasins ouverts depuis plus d'un an, la croissance des ventes a atteint 9,6%, un chiffre inférieur à celui de Home Depot.

Pour l'ensemble de l'exercice au 31 janvier, Lowe's prévoit désormais une progression d'environ 5% de ses ventes, soit un point de plus qu'auparavant. Le groupe a aussi relevé sa prévision de BPA annuel de 2,05 à environ 2,10 dollars. (Dhany Skariachan; Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame)