21 août 2013 / 08:39 / il y a 4 ans

LEAD 1-Les résultats de Heineken et Carlsberg mal accueillis

(Actualisé avec cours de Bourse)

BRUXELLES/COPENHAGUE, 21 août (Reuters) - Les actions Carlsberg et, surtout, Heineken reculaient jeudi matin, les investisseurs n'étant guère impressionnés par les résultats des deux brasseurs et encore moins par les perspectives annoncées.

Vers 08h30 GMT, l'action Heineken cédait 3,82% à 53,38 euros, accusant la deuxième plus forte baisse de l'indice Euro Stoxx 600. Le titre Carlsberg ne perdait que 0,80% à 559,00 couronnes alors que l'indice regroupant les valeurs agro-alimentaires européennes cédait 0,37%.

Avant l'ouverture de la Bourse, Heineken avait pourtant fait état d'un résultat d'exploitation légèrement supérieur aux attentes, à la faveur d'une envolée des bénéfices tirés des pays émergents et d'une gestion serrée de ses coûts dans les pays matures.

Mais les intervenants de marché ont noté que le bénéfice par action du troisième brasseur mondial était inférieur au consensus, tout en estimant que les perspectives données pour les mois à venir n'étaient guère encourageantes.

Dans son communiqué de résultats, Heineken a dit ne pas anticiper de "changement notable des conditions d'activité sous-jacentes dans ses principaux marchés".

Le groupe a dit prévoir pour l'ensemble de 2013 un bénéfice équivalent à celui de 2012 sur une base organique.

Heineken a également dit tabler désormais sur des économies de coûts de quelque 625 millions d'euros dans le cadre de son programme sur trois ans "TCM2", contre une estimation précédente de 525 millions.

CARLSBERG CONFIRME SES PRÉVISIONS

De son côté, Carlsberg a réaffirmé ses prévisions 2013 alors que le brasseur danois a, contre toute attente, annoncé une légère baisse de son chiffre d'affaires trimestriel.

Il a ainsi dit tabler toujours sur un résultat d'exploitation ajusté 2013 de quelque 10 milliards de couronnes danoises (1,34 milliards d'euros) et sur un bénéfice net ajusté en hausse d'environ 5% par rapport aux 5,50 milliards de 2012.

Pour la seule Russie, Carlsberg a toutefois revu à la baisse ses estimations pour le marché de la bière du pays, voyant désormais un recul autour de 5% contre une estimation précédente d'un marché stable.

Le groupe a enregistré sur le deuxième trimestre un résultat opérationnel hors éléments exceptionnels de 3,44 milliards de couronnes, contre 3,47 milliards il y a un an et une prévision moyenne des analystes interrogés par Reuters de 3,58 milliards.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 32,9 milliards de couronnes contre un consensus de 33,04 milliards. Les ventes du groupe en Europe de l'Est ont légèrement baissé sur la deuxième trimestre tandis qu'elles ont augmenté de 10% en Asie.

Heineken, le plus exposé au marché européen parmi les grands noms du secteur, a de son côté annoncé pour les six premiers mois de l'année un bénéfice opérationnel hors exceptionnels en hausse de 5%, à 1,45 milliard d'euros alors que les analystes financiers interrogés par Reuters avaient anticipé 1,42 milliard.

Le chiffre d'affaires de Heineken qui, outre sa marque éponyme détient également les bières Sol, Tiger et le cidre Strongbow, est ressorti à 10,375 milliards d'euros contre un consensus de 10,22 milliards. (Philip Blenkinsop à Bruxelles et Teis Jensen à Copenhague, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below