Rio Tinto renonce à céder une filiale, résultats en baisse au S1

jeudi 8 août 2013 10h59
 

par Sonali Paul

MELBOURNE, 8 août (Reuters) - Rio Tinto a annoncé jeudi qu'il renonçait à vendre sa filiale en difficulté Pacific Aluminium, tout en faisant état d'une chute de 18% de ses résultats récurrents au premier semestre, plombés par la baisse des cours du minerai de fer, du cuivre et du charbon.

Le groupe minier avait mis en vente Pacific Aluminium en 2011 - évaluée entre deux et trois milliards de dollars par les analystes de Crédit Suisse - mais il n'est pas parvenu à trouver un acquéreur.

Pacific Aluminium regroupe cinq fonderies d'aluminium, une mine de bauxite et une raffinerie d'aluminium en Australie et en Nouvelle Zélande.

"Après une revue complète nous avons considéré que la vente de Pacific Aluminium avec une plus-value n'était pas possible étant donné la situation actuelle et elle sera réintégrée au sein du groupe Rio Tinto Alcan", a dit dans un communiqué Sam Walsh, directeur général de groupe.

Rio Tinto a acheté Alcan en 2007 pour 38 milliards de dollars, une acquisition qui continue de plomber le groupe, ce dernier ayant passé depuis 30 milliards de dollars de dépréciations et de pertes dans un contexte de baisse de la demande d'aluminium.

RESULATS EN BAISSES AU PREMIER SEMESTRE

Le deuxième producteur de minerai de fer a fait état d'un résultat récurrent en baisse à 4,23 milliards de dollars sur la période de janvier à juin, en ligne avec le consensus, contre 5,15 milliards l'année précédente.   Suite...