Vicat compte sur les émergents pour contrebalancer la France

mardi 6 août 2013 18h39
 

PARIS, 6 août (Reuters) - Vicat s'attend à une nouvelle baisse des volumes en France cette année, pâtissant d'un environnement difficile sur son premier marché où ses ventes ont reculé au premier semestre, limitant la hausse de son chiffre d'affaires et pesant sur sa marge opérationnelle.

Le cimentier compte surtout sur des marchés comme les Etats-Unis, la Turquie, le Kazakhstan et l'Inde pour tirer ses volumes et son chiffre d'affaires à la hausse cette année.

Vicat a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires de 1,148 milliard d'euros, en hausse de 1,7%, soit 3,2% à périmètre et taux de change constants, mais avec une marge opérationnelle en recul de 0,2 point à 9,1%.

En France, le groupe a vu ses ventes reculer de 4,6% à périmètre et taux de change constants, avec un bénéfice opérationnel en baisse de 1,2% à 46 millions d'euros.

Malgré des troubles en Egypte et dans une moindre mesure en Turquie, Vicat attend une amélioration des marchés à forte croissance sur lesquels il est présent.

En Inde, Vicat a effectué au premier semestre le déploiement commercial de son usine ouverte fin 2012, espérant tirer parti d'un marché dynamique mais très concurrentiel.

L'action Vicat a clôturé mardi en baisse de 2,22% à 50,55 euros avant la publication de ces chiffres, donnant une capitalisation boursière de 2,27 milliards. Depuis le début de l'année, le titre a pris 7,1%, après un gain de 6,7% en 2012.

* Le communiqué :

link.reuters.com/dyx22v (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)