Bourse-Chute du titre PostNL après un recul marqué des volumes

lundi 5 août 2013 10h10
 

AMSTERDAM, 5 août (Reuters) - Le titre PostNL plongeait de plus de 10% lundi après une heure de transactions à la Bourse d'Amsterdam, le groupe postal ayant fait état d'un recul plus marqué des volumes traités aux Pays-Bas pour le deuxième trimestre, tout en révisant à la baisse ses prévisions en la matière pour l'ensemble de 2013.

La société, en passe de supprimer entre 2.700 et 3.500 postes, a pourtant annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, tout en se disant bien partie pour atteindre ses objectifs annuels.

Vers 08h05 GMT, l'action PostNL cédait 10,33% à 2,50 euros alors que la Bourse d'Amsterdam avançait de 0,26%.

Le résultat opérationnel récurrent sur la période avril-juin a reculé de 15% à 72 millions d'euros et le chiffre d'affaires a baissé de 1,4%, à 1,025 milliard. Les analystes anticipaient en moyenne 64,3 millions et 1,043 milliard respectivement, selon le consensus Reuters.

Ce bénéfice supérieur aux attentes a notamment été le fait du programme d'économies de coûts et d'un bond de 7% des volumes de l'activité colis.

Mais le marché du courrier classique s'est contracté plus que prévu aux Pays-Bas au deuxième trimestre, de 11%. Sur l'ensemble de l'année, PostNL voit désormais ce marché reculer de 9% à 11% contre une fourchette précédente de -8% à -10%.

Pour Dieter Furniere, analyste chez KBC, ce recul prononcé des volumes du courrier est, aux yeux des investisseurs, une source de préoccupation pour les trimestres à venir.

Avant la chute de ce lundi, le titre PostNL avait enchaîné sept semaines consécutives de hausse, engrangeant un gain de près de 31% sur la période.

Herna Verhagen, directrice générale de PostNL, met la baisse des volumes sur le compte de la conjoncture déprimée aux Pays-Bas, d'une concurrence accrue et d'une utilisation toujours plus importante du courrier électronique. (Sara Webb, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)