Chevron-Bénéfices en retrait avec la baisse des cours

vendredi 2 août 2013 16h29
 

2 août (Reuters) - Chevron a annoncé vendredi une baisse plus marquée que prévu de son bénéfice trimestriel qu'il impute à un recul des cours du brut et du gaz et à des rentrées moindres dans ses activités de raffinerie.

D'avril à juin, le bénéfice net a diminué d'un peu plus d'un quart à 5,37 milliards de dollars (4,0 milliards d'euros), soit 2,77 dollars par titre, contre 7,21 milliards (3,66 dollars/action) un an auparavant.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait 2,96 dollars par action.

Chevron, deuxième groupe pétrolier américain derrière Exxon Mobil, a annoncé une production de 2,58 millions de barils équivalent pétrole par jour, contre 2,62 millions un an auparavant, alors que le groupe vise une moyenne 2,65 millions barils équivalent pétrole sur l'année.

D'ici 2017, il ambitionne une croissance de 25%.

Au deuxième trimestre, les bénéfices tirés des activités d'exploration et de production en dehors des Etats-Unis ont chuté de 10% à 3,87 milliards de dollars tandis que les dépenses d'exploitation ont augmenté et que le prix de vente moyen du baril a reculé à 94 dollars contre 99 dollars un an auparavant.

Les bénéfices américains tirés du raffinage et des activités de marketing ont plongé de plus de 83% avec une production de brut raffiné en repli à 114.000 barils par jour contre 814.000 au deuxième trimestre 2012.

Ce plongeon est essentiellement imputable à la longue fermeture de la raffinerie californienne de Richmond, qui n'a rouvert qu'en avril.

A 14h07 GMT le titre Chevron cédait 2,08% à 123,82 dollars à Wall Street.

L'action du groupe californien a gagné 15% depuis le début de l'année, à comparer à une hausse limitée à 6% pour Exxon, donnant une capitalisation boursière qui atteint aujourd'hui les 240 milliards de dollars. Chevron est ainsi le deuxième groupe pétrolier coté au monde, devant PetroChina, après avoir déjà dépassé Shell en mars. (Braden Reddall, Nicolas Delame pour le service français, édité par Véronique Tison)