Activision-Le chiffre d'affaires a baissé de 42% au T2

vendredi 2 août 2013 00h20
 

SAN FRANCISCO, 1er août (Reuters) - Activision Blizzard a publié jeudi un chiffre d'affaires de 608 millions de dollars (460 millions d'euros) au titre du deuxième trimestre, en baisse de 42% mais supérieur au consensus de Wall Street qui était de 604,8 millions de dollars.

Le bénéfice non-Gaap a totalisé 90 millions de dollars, soit 8 cents par action, contre 224 millions (20 cents/action) un an plus tôt, a précisé l'éditeur de jeux vidéo, confirmant les résultats préliminaires communiqués la semaine dernière lors de l'annonce du rachat, pour 8,2 milliards de dollars, de 85% de la participation de son actionnaire majoritaire, Vivendi.

Le nombre d'abonnés au jeu en ligne "World of Warcraft", source importante et régulière de revenus pour le groupe californien, a reculé à 7,7 millions contre 8,3 millions au trimestre précédent.

La société n'en a pas moins relevé ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année, prévoyant un chiffre d'affaires Gaap de 4,31 milliards de dollars et un bénéfice par action de 77 cents au lieu de respectivement 4,22 milliards et 73 cents.

Les ventes de jeux vidéo pour consoles sont orientées à la baisse depuis 2012 en raison du succès croissant des jeux sur appareils mobiles et du vieillissement du parc de consoles.

Le secteur place ses espoirs dans les consoles de nouvelles générations annoncées pour la fin de l'année par Sony et Microsoft.

Bobby Kotick, le directeur général d'Activision, a assuré que le groupe continuerait d'explorer des opportunités de croissance externe après le retrait de Vivendi.

"C'est beaucoup plus simple de gérer l'entreprise quand on est indépendant et qu'on n'a pas à considérer le point de vue de l'actionnaire majoritaire", a-t-il dit à Reuters.

Dans les transactions post-Bourse, l'action Activision cédait environ 2% à 17,87 dollars après avoir clôturé à 18,195 (+1,2%) sur le Nasdaq.

La transaction avec Vivendi devrait être finalisée avant la fin septembre, le groupe français conservant une participation de 12%. (voir ) (Malathi Nayak, Véronique Tison pour le service français)