AIG bat le consensus et verse son 1er dividende depuis la crise

jeudi 1 août 2013 23h32
 

1er août (Reuters) - American International Group a publié jeudi un bénéfice trimestriel en hausse de 17%, meilleur que prévu, et annoncé le versement d'un dividende pour la première fois depuis son renflouement pendant la crise financière.

Dans les transactions d'après-Bourse à Wall Street, le titre grimpait de 6%.

Le groupe d'assurance, pratiquement acculé à la faillite par des paris risqués sur des produits dérivés il y a cinq ans, a en outre annoncé un programme de rachat d'actions pouvant atteindre le milliard de dollars.

Le dividende sera d'un montant de 10 cents.

L'assureur américain n'avait plus versé de dividende depuis qu'il avait obtenu en 2008 une première tranche d'aide publique. Le groupe a reçu au total 180 milliards de dollars, qu'il a fini de rembourser en début d'année.

"AIG est un groupe fondamentalement différent, plus simple qu'il y a trois ans", a déclaré le directeur général Robert Benmosche dans le communiqué de résultats.

Au deuxième trimestre, le bénéfice net a atteint 2,73 milliards de dollars (2,07 milliards d'euros), soit 1,84 dollar par action, contre 2,33 milliards (1,33 dollar/action) un an plus tôt. Le BPA opérationnel ressort à 1,12 dollar, bien au-dessus du consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui était de 86 cents.

AIG a souligné que le rétablissement du dividende et le programme de rachats d'actions avaient été approuvés sans même tenir compte de la vente attendue de la filiale de leasing d'avions International Lease Finance Corp (ILFC).

"Beaucoup de gens pensaient que ILFC devait être vendue d'abord (...) Le fait que ce ne soit pas le cas montre que leur situation financière est bien rétablie", a déclaré à Reuters Charles Sebaski, analyste chez BMO Capital Markets.

L'action AIG se négociait à 49,69 dollars dans les transactions post-Bourse, après une clôture à 47,07 (+3,43%) sur le New York Stock Exchange. (Aman Shah à Bangalore et Lauren Tara LaCapra à New York, Véronique Tison pour le service français)