BAE - Bénéfice en baisse de 6% en raison des Etats-Unis

jeudi 1 août 2013 08h56
 

LONDRES, 1er août (Reuters) - BAE Systems a annoncé jeudi un bénéfice semestriel en recul de 6%, sous le coup d'une baisse des dépenses de défense de l'Etat fédéral américain, tout en disant espérer une hausse à deux chiffres de son résultat par action 2013 en cas de conclusion d'un accord avec l'Arabie saoudite.

Le groupe britannique a ainsi dégagé sur les six premiers mois de l'année un résultat opérationnel de 865 millions de livres (988 millions d'euros) sur un chiffre d'affaires en hausse de 1% à 8,45 milliards.

Les analystes financiers avaient anticipé respectivement 886 millions et 8,723 milliards, selon un consensus Reuters.

BAE, qui fabrique notamment les avions de combat Eurofighter Typhoon et des porte-avions, a précisé que son carnet de commandes était de 43,1 milliards de livres à fin juin, contre 42,4 milliards à fin 2012.

Le groupe a augmenté de 3% son dividende intermédiaire, à huit pence par action.

BAE Systems, qui a échoué l'an dernier à fusionner avec EADS , discute toujours du prix des avions dans le cadre d'un contrat signé en 2007 par l'Arabie saoudite portant sur 72 Typhoon.

Le groupe a dit être confiant d'arriver à une conclusion en la matière au cours du second semestre.

Avant le possible impact positif de ce contrat, BAE Systems avait dit attendre une "modeste amélioration" de son bénéfice par action. (Brenda Goh, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)