LEAD 2-Arkema pénalisé par une conjoncture dégradée en Europe

jeudi 1 août 2013 12h02
 

* Recul de 9,3% de l'Ebitda au S1

* Arkema prévoit un Ebitda 2013 inférieur à celui de 2012-PDG

* Le groupe confirme ses objectifs pour 2016 (Actualisé avec conférence téléphonique, et cours de Bourse)

par Matthieu Protard

PARIS, 1er août (Reuters) - Arkema a confirmé jeudi ses perspectives financières à horizon 2016 mais ne s'attend pas cette année à réaliser un résultat brut d'exploitation aussi élevé que celui de l'an dernier dans un environnement toujours difficile, notamment en Europe.

Sur les six premiers mois de l'année, le numéro un français de la chimie a vu son Ebitda reculer de 9,3% à 507 millions d'euros et anticipe, pour le second semestre, un résultat brut d'exploitation similaire à celui dégagé un an plus tôt.

"Sur le deuxième semestre, on devrait réaliser un Ebitda similaire, comparable à celui de l'an dernier", a déclaré le PDG du groupe Thierry Le Hénaff lors d'une conférence téléphonique, reconnaissant qu'au vu des résultats des six premiers mois de l'année, l'Ebitda annuel sera "mécaniquement" inférieur à celui de 2012.

"Le groupe confirme (...) sa capacité à réaliser une performance annuelle très solide dans un environnement macroéconomique moins favorable qu'en 2012", souligne toutefois l'entreprise dans un communiqué.

"Le groupe restera toutefois attentif aux évolutions de l'environnement macroéconomique et mettra en oeuvre les mesures d'adaptation nécessaires le cas échéant", poursuit Arkema.   Suite...