Les banques allemandes pourraient nécessiter de nouveaux capitaux

dimanche 28 juillet 2013 19h06
 

BERLIN, 28 juillet (Reuters) - Plusieurs banques allemandes risquent de devoir passer des charges de dépréciations alors que se profilent de nouveaux tests de résistance à l'échelle européenne, rapporte dimanche le Spiegel.

Le régulateur bancaire allemand, la BaFin, a prié les banques de rendre publics les risque que courent leurs bilans et de mener de nouvelles dépréciations d'actifs sur leur exposition au secteur du transport maritime, explique l'hebdomadaire.

La poursuite de la crise que traverse le transport maritime pèse fortement sur un certain nombre de banques fortement impliquées dans cet industrie, comme Commerzbank, HSH Nordbank et NordLB. (Andreas Cremer, Nicolas Delame pour le service français)