Espagne/Caixa-Revenus des prêts et créances douteuses en hausse

vendredi 26 juillet 2013 11h00
 

MADRID, 26 juillet (Reuters) - Les revenus de l'activité de crédit de La Caixa, troisième groupe bancaire espagnol, ont augmenté au premier semestre à la suite du rachat de plusieurs petites banques, qui ont également entraîné un gonflement de ses créances douteuses.

Caixabank annonce en outre avoir inscrit 540 millions d'euros de provisions pour risque de pertes après avoir reclassé de nouveaux prêts refinancés dans la catégorie des créances non performantes, selon les instructions de la Banque d'Espagne.

Ces provisions ont accentué ses pertes sur ses actifs à risque, dont le montant a augmenté de 50% par rapport au premier semestre 2012, en dépit des lourdes provisions qui avaient déjà été passées sur ses crédits immobiliers l'an dernier.

Caixabank, qui a racheté Banca Civica et Banco de Valencia en 2012, bénéficie d'un plan de financement de l'Etat destiné à la protéger de futures pertes sur certains de ses actifs.

Le ratio de créances douteuses du groupe bancaire s'est encore dégradé, à 11,17% fin juin, contre 9,4% fin mars.

En revanche, une forte augmentation de ses revenus de trading et une hausse de 10% des revenus tirés de son activité de crédit, un indicateur clé de performance des banques, ont contribué au doublement du bénéfice net de Caisxabank, à 408 millions d'euros, un résultat supérieur aux attentes du marché.

Le produit net bancaire semestriel de Caixabank a atteint deux milliards d'euros, un chiffre conforme aux attentes.

La banque a annoncé mercredi qu'elle comptait verser à ses actionnaires un dividende en actions ou en numéraire pour le deuxième trimestre après la recommandation de la Banque d'Espagne aux banques espagnoles de limiter la distribution de dividendes en numéraire à un maximum de 25% des bénéfices. (voir ) (Sarah White, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)