Siemens abandonne son objectif de 2014, plonge en Bourse

jeudi 25 juillet 2013 18h24
 

FRANCFORT, 25 juillet (Reuters) - Siemens a lourdement plongé jeudi à la Bourse de Francfort après avoir annoncé l'abandon de son objectif de marge bénéficiaire pour 2014, témoignant des difficultés que rencontre le président du directoire Peter Löscher à raviver le conglomérat industriel allemand.

Deuxième société allemande par la capitalisation boursière, après Volkswagen, Siemens prévoyait jusqu'à présent de porter sa marge d'exploitation à 12% au moins l'an prochain, contre 9,5%, grâce notamment à une maîtrise des coûts et à un recentrage de ses activités sur ses secteurs les plus rentables.

Dans un communiqué publié jeudi, Siemens explique avoir révisé à la baisse ses attentes sur le comportement de ses marchés.

"Cela témoigne d'une détérioration notable des marchés dans un passé récent et de progrès moins saillants sur le front des économies de coûts", commente Jasko Terzic, analste de DZ Bank.

L'action Siemens a plongé de 5,98% à 78,62 euros en Bourse de Francfort.

Peter Löscher a lancé l'an passé un plan d'économies de six milliards d'euros sur deux ans et a mis sous le boisseau le projet d'augmenter le chiffre d'affaires annuel d'un tiers environ pour l'amener à 100 milliards d'euros.

Mais les progrès promis aux investisseurs tardent à se matérialiser et Siemens a revu en baisse voici trois mois son objectif de bénéfice annuel.

Siemens tente de doper ses marges en vendant des actifs d'un côté et en en acquerrant de nouveaux de l'autre, tout en poursuivant son programme de réduction des coûts.

Siemens doit publier ses trimestriels le 1er août. Les analystes attendent un nouvel objectif de marge à cette occasion.

(Maria Sheahan et Jens Hack, Nicolas Delame pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)