25 juillet 2013 / 13:13 / dans 4 ans

LEAD 2-GM-Hausses de prix, baisses de coûts ont dopé le bénéfice

(Actualisé avec des précisions, citations, cours de Bourse)

par Ben Klayman et Deepa Seetharaman

DETROIT, 25 juillet (Reuters) - General Motors a publié jeudi un bénéfice trimestriel au-delà du consensus, grâce à une hausse des prix en Amérique du Nord et à une réduction de ses pertes en Europe par le biais de mesures énergiques de réduction des coûts.

L‘Europe, où les ventes automobiles ont touché au premier semestre un plus bas de 20 ans, reste “très difficile”, a dit le directeur financier Dan Ammann, ajoutant qu‘il était prématuré d‘y déceler le moindre signe d‘amélioration.

“La nouvelle à sensation du trimestre est que l‘Europe ne va pas si mal”, dit Matthew Stover, analyste de Guggenheim Securities.

Le bénéfice net du deuxième trimestre est de 1,2 milliard de dollars, soit 75 cents par action, contre 1,5 milliard (90 cents par titre) un an auparavant. Le fléchissement s‘explique en particulier par des pertes en Asie, en dehors de la Chine.

Hors exceptionnels liés surtout à l‘acquisition d‘actions préférentielles dans GM Corée, le BPA est de 84 cents, soit 9 cents de plus que le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d‘affaires a augmenté de 4% environ à 39,1 milliards de dollars (consensus: 38,37 milliards).

L‘action, qui était en hausse sensible en avant-Bourse, perdait 0,54% à 36,94 dollars vers 15h00 GMT.

GM avait déjà publié un bénéfice supérieur au consensus au premier trimestre, le constructeur automobile exerçant un contrôle rigoureux de ses coûts en Amérique du Nord et en Europe et cette attention était toujours présente le trimestre suivant en Europe, où les coûts ont été réduits de 400 millions de dollars. Dan Ammann a dit que GM restait très engagé dans ce processus de contrôle des coûts.

HORS LA CHINE, L‘ASIE DÉÇOIT

GM Amérique du Nord a dégagé un bénéfice d‘exploitation de près de deux milliards de dollars, dépassant largement le consensus de 1,75 milliard dégagé par neuf analystes interrogés par Reuters. Dan Ammann a dit que le marché américain restait solide mais GM n‘est pas allé jusqu‘à revoir à la hausse sa prévision annuelle pour les ventes de l‘ensemble du secteur automobile aux Etats-Unis.

Les hausses de prix pratiquées en Amérique du Nord ont ajouté 300 millions de dollars aux bénéfices. Mais dans le même temps, les charges ont augmenté de 400 millions de dollars en raison surtout de l‘introduction en juin des “pickups” GMC Sierra et Chevrolet Silverado de l‘année-modèle 2014, une source de profits essentielle de GM.

La marge bénéficiaire a diminué à 8,4% au deuxième trimestre contre 8,8% un an plus tôt, un fait imputable en grande partie au lancement de nouveaux pickups. Dan Ammann pense que GM bénéficiera au second semestre d‘une hausse des ventes de pickups et d‘autres modèles à forte marge telles que la Cadillac CTS et la Chevrolet Corvette Stingray.

D‘avril a juin, la perte d‘exploitation de GM en Europe a été de 110 millions de dollars, contre 394 millions de dollars au deuxième trimestre 2012. Elle est de surcroît inférieure de près d‘un tiers à celle anticipée par les analystes. Les ventes et le part de marché de GM ont toutefois rétréci dans cette région.

Le groupe de Detroit a dit qu‘il visait un retour au point mort en Europe d‘ici le milieu de la décennie.

“Il est évident que ce que nous ne contrôlons pas c‘est l‘environnement macroéconomique européen, qui demeure très difficile, mais malgré tout nous progressons bien”, a encore déclaré le directeur financier.

Concernant l‘alliance avec PSA Peugeot Citroën, Dan Ammann a dit que GM se consacrait toujours à la mise en oeuvre des projets qui ont été annoncés et n‘avait pas l‘intention de mettre plus d‘argent dans le groupe français.

Les opérations internationales de GM, qui incluent la Chine, ont dégagé un bénéfice de 228 millions de dollars au deuxième trimestre, en chute de 64%. Des pressions sur les prix en Australie et en Asie du sud-est, ainsi que des problèmes de coûts en Inde, expliquent cela, a observé Dan Ammann, tout en prenant acte de la hausse du résultat opérationnel en Chine. (Wilfrid Exbrayat et Nicolas Delame pour le service français, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below