LEAD 1-Seb-Retour à la croissance organique, mais la France pèse

jeudi 25 juillet 2013 07h55
 

* CA du S1 en croissance organique de 3,1%

* Le CA de la France en repli de 8,8% au S1 (-12,1% au T2

* Objectifs annuels confirmés (ACctualisé avec précisions)

PARIS, 25 juillet (Reuters) - Seb a accusé une baisse de ses résultats au premier semestre dans un environnement très concurrentiel, surtout en France, mais les ventes s'inscrivent en hausse grâce à un environnement macro-économique globalement un peu meilleur.

Les ventes du spécialiste français du petit électroménager se sont chiffrées à 1.835 millions d'euros, en croissance organique de 3,1% sur le premier semestre, dont 3,5% sur le deuxième trimestre. Elles accusent un repli de 8,8% en France sur les six premiers mois de l'année à 262 millions d'euros avec une baisse de 12,1% sur le seul deuxième trimestre.

"Si la France représente momentanément un point dur, qui pénalise nos ventes et nos résultats, le groupe a réussi à assurer sa croissance dans toutes les autres grandes zones géographiques", commente Thierry de La Tour d'Artaise, le président-directeur général du groupe.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre de Seb a cru de 13,8% dans les autres pays de l'Europe occidentale, de 4,3% en Amérique du Nord, de 3% en Amérique du Sud et de 5,5% en Asie Pacifique.

Le PDG observe que le résultat opérationnel d'activité "reste satisfaisant" et que le recul marqué du résultat net, "lié à des facteurs ponctuels sans incidence sur la rentabilité intrinsèque du groupe, ne doit pas être extrapolé sur l'année".

Le résultat opérationnel d'activité (ex marge opérationnelle) ressort à 137 millions d'euros sur le premier semestre (-3,8%) et le résultat net part du groupe de 52 millions (29,4%).   Suite...