Eurotunnel-Perte nette au S1, mais hausse de 10% du CA

jeudi 25 juillet 2013 07h30
 

PARIS, 25 juillet (Reuters) - Eurotunnel a annoncé jeudi une perte nette et une stagnation de son marge d'exploitation (Ebitda), le coût lié à la mise en place de la liaison transmanche par ferry MyFerryLink contrebalançant la hausse du chiffre d'affaires lié à l'activité traditionnelle de l'exploitant du tunnel sous la Manche.

Le groupe a accusé une perte nette de 18 millions d'euros au premier semestre contre un bénéfice de deux millions un an plus tôt, avec une marge d'exploitation stable à 199 millions sous le coup des charges liées au service de ferry MyFerryLink lancé en août 2012 avec des bateaux ayant appartenu à SeaFrance.

Le chiffre d'affaires d'Eurotunnel a progressé de 10% à 509 millions d'euros au premier semestre, Europorte (logistique pour transport ferroviaire) compensant la faiblesse des recettes tirées par l'activité traditionnelle de transport de véhicules dans le tunnel.

Le groupe avait dit fin mars anticiper une légère croissance de son chiffre d'affaires en 2013, en l'absence de récession majeure en Europe, après avoir connu une année 2012 record dopée par les Jeux olympiques de Londres.

A plus long terme, Eurotunnel espère gagner trois à quatre millions de passagers avec l'accord accordé à la mi-juin à la Deutsche Bahn pour faire circuler des trains à grande vitesse sous la Manche, rompant ainsi le monopole d'Eurostar, qui transporte 10 millions de passagers entre la France et a Grande-Bretagne.

L'action a clôturé en hausse de 0,76% à 5,965 euros mercredi, donnant une capitalisation de 3,3 milliards. Elle a seulement gagné 2,1% depuis le début de l'année, contre 8,8% pour le CAC-40. (Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)