Sartorius Stedim relève ses objectifs 2013, l'action grimpe

mardi 23 juillet 2013 11h17
 

PARIS, 23 juillet (Reuters) - L'action Sartorius Stedim Biotech figure mardi matin parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120 à la Bourse de Paris, le spécialiste des fournitures dans le secteur de la biotechnologie ayant relevé ses objectifs pour 2013 après la croissance de ses résultats semestriels.

A 10h59, le titre de la filiale française de l'allemand Sartorius progresse de 3,88% à 108,45 euros et se rapproche de son plus haut historique à 116,85 euros touché en mai, dans des volumes représentant 1,35 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext.

Au même instant, Sartorius gagne 2,53% à Francfort, et le SBF 120 prend 0,18% pendant que l'indice CAC des équipements et services de santé s'octroie 0,21%.

Sartorius Stedim Biotech a annoncé que son chiffre d'affaires 2013 devrait atteindre, voire légèrement dépasser, le haut de la fourchette des objectifs de croissance de 8% à 11% à taux de change constant (tcc), et sa marge d'Ebitda courant devrait atteindre environ 23% (contre 22,5% précédemment estimés) sans prise en compte de l'impact des taux de change.

Au premier semestre, le groupe a enregistré une croissance de 8,8% (à tcc) de son chiffre d'affaires à 292,6 millions d'euros, son activité en Europe (+9,8%) et en Asie-Pacifique (+17,5%) ayant compensé le recul de 3% en Amérique du Nord.

La marge d'Ebitda courant est passée de 20,6% à 23,0%, grâce essentiellement aux économies d'échelle réalisées et au mix produit.

Il s'agit-là d'une "excellente publication" marquée par une "nette amélioration de la rentabilité", estime dans une note Gilbert Dupont, qui conseille d'acheter le titre avec un objectif de cours de 122,9 euros.

"Cette performance est d'autant plus remarquable que l'effet de base était particulièrement élevé", souligne l'intermédiaire, citant une hausse du chiffre d'affaires au premier semestre 2012 de 19% et une croissance de 9,4% au deuxième semestre 2012.

Les prises de commandes sont, elles, ressorties en hausse de 12,9%, portée par une demande soutenue de produits à usage unique ainsi que par d'importantes commandes d'équipements au premier trimestre.   Suite...